Constantine - Hopitaux et Cliniques


Constantine, 60 milliards pour une nouvelle maternité

Les services de santé de la wilaya de Constantine seront bientôt dotés d’un grand complexe hospitalier «mère enfant». Cette annonce a été faite par le directeur de wilaya de la santé.

Une enveloppe d’environ soixante milliards de centimes a été dégagée pour la réalisation de ce complexe. Il verra le jour en 2007, sur un terrain de sept hectares situé à proximité de l’actuelle maternité de Sidi Mabrouk. Cette nouvelle infrastructure, inscrite également dans le plan de relance économique initié par le Président de la République, permettra sans aucun doute de soulager énormément les maternités du centre hospitalier universitaire de Constantine et de Sidi Mabrouk, très souvent débordées. Ce complexe, d’une capacité de 240 lits, qui sera à vocation régionale, permettra ainsi la prise en charge des futures mamans qui affluent de plusieurs wilayas de l’est du pays et particulièrement de celles d’Oum El-Bouaghi, Mila, Jijel et Tébessa. En effet, selon des informations recueillies auprès des hôpitaux, ce sont surtout ces wilayas qui acheminent fréquemment des femmes enceintes présentant quelques complications. Toujours selon les mêmes sources, les prises en charge sont fréquemment difficiles faute de place et malgré la disponibilité d’équipes médicales. A titre d’exemple, la maternité de Sidi Mabrouk reçoit chaque année des centaines de patientes quelquefois évacuées en urgence des maternités des villes voisines. L’infrastructure en question doit souvent faire face à des situations des plus difficiles.

Ainsi, grâce à ce complexe qui sera doté de moyens modernes et performants et d’un nombre de lits suffisant, la ville de Constantine sera parée, affirme le directeur de wilaya de la santé, qui précise en outre que la construction de ce complexe «mère-enfant» ne posera pas de problème puisque l’assiette de terrain existe déjà.



Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)