Algérie - Chiffres


Commerce extérieur de l’Algérie durant les six derniers mois, Une balance commerciale excédentaire



Les résultats globaux des échanges extérieurs réalisés durant le premier semestre 2006 ont enregistré un excédent de la balance commerciale de 15,28 milliards de dollars, soit une augmentation de près de 41% par rapport au premier semestre de l’année précédente.

C’est ce que relève le Centre nationale de l’informatique et des statistiques (CNIS) dépendant des Douanes algériennes. Cette tendance, le CNIS l’explique simultanément par l’augmentation des exportations de l’ordre de 18,39% et par la diminution des importations de plus de 4%. Quant à la structure de ces échanges extérieurs, au cours de cette période, elle révèle, pour ce qui est des importations, la dominance du « groupe des biens d’équipements industriels et agricoles » qui occupe le premier rang avec un volume de 2,15 milliards de dollars, soit 42,05 % du volume global. Mais en termes de valeur, les importations de ce groupe ont diminué de 313 millions de dollars, par rapport aux chiffres définitifs du premier trimestre de l’année 2005, soit une régression de l’ordre de 12,71%. Les principaux produits de ce groupe sont, entre autres, les véhicules de transport de personnes et de marchandises, les turboréacteurs, les turbopropulseurs, les machines automatiques de traitement de l’information, les tracteurs… Le groupe des produits destinés au fonctionnement de l’outil de production vient en deuxième position dans la structure des importations avec un montant de 1,36 milliard de dollars en légère augmentation de 2,95% par rapport à 2005, note encore le CNIS. La troisième position dans la structure des importations est occupée par le groupe des « biens alimentaires » avec un taux de 17,23% du volume global soit 881 millions de dollars. Les principaux produits de ce groupe sont, entre autres, selon le CNIS, les céréales, la semoule, les farines, les laits et produits laitiers, les légumes secs et les viandes. Au registre des exportations, les hydrocarbures continuent à représenter l’essentiel des ventes à l’étranger, avec une part de 98,18% du volume global des exportations et une augmentation de 20,40% par rapport à la même période 2005. Le CNIS explique cela essentiellement par la hausse du prix du pétrole. Quant aux exportations hors hydrocarbures, elles demeurent toujours marginales, avec seulement 1,82% du volume global des exportations soit une valeur de 225 millions de dollars. Les principaux « produits hors hydrocarbures » exportés sont constitués essentiellement par le groupe « demi-produits » qui représente une part de 1,18% du volume global des exportations soit l’équivalent de 146 millions de dollars. Le groupe « produits bruts » vient en seconde position avec une part de 0,33% soit 41 millions de dollars, suivi par les groupes « biens alimentaires » et « biens d’équipement industriels » avec les parts respectives de 0,16% et 0,09% soient 20 et 11 millions de dollars et enfin le groupe « biens de consommations non alimentaires » avec une part de 0,06 %. En ce qui concerne la répartition par régions économiques, le CNIS précise que l’essentiel de nos échanges extérieurs reste polarisé sur nos partenaires traditionnels, à savoir les pays de l’OCDE qui expédient 74,53% de nos importations et absorbent 89% de nos exportations. Les pays de l’Union européenne restent toujours les principaux partenaires de l’Algérie, avec les proportions respectives de 56,97% des importations et de 53,68% des exportations. Le CNIS note, par ailleurs, que « malgré la mise en œuvre de l’accord d’association entre l’Algérie et l’Union européenne, il y a lieu de relever que la ruée vers la réalisation des opérations d’importations d’origine européenne, compte tenu du bénéfice de l’avantage, n’a pas eu lieu durant ce premier semestre de l’année 2006 ».






Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)