Algérie - Revue de Presse


CNEP-BANQUE



Les agences immobilières courtisées La Caisse nationale d?épargne et de prévoyance (CNEP) compte établir une relation de partenariat avec les agences immobilières dans le domaine des transactions immobilières entre particuliers. Jeudi dernier, une véritable opération de charme a été lancée à l?intention de ces professionnels de l?immobilier afin de promouvoir les produits de la CNEP liés à l?acquisition d?un bien immobilier. Les agences immobilières feront office d?interface entre la banque et les deux parties concernées par la vente et l?achat d?une habitation. Le crédit accordé dans ce cas peut couvrir jusqu?à 90% du prix de l?habitation. Le calcul du crédit est basé sur le niveau des revenus de l?attributaire. L?apport personnel ne saurait être inférieur à 10% du coût. Grâce au gage collatéral ou de substitution, en cas de l?absence du titre de logement, le bénéficiaire peut proposer une autre garantie. Pour donner plus de chance au dossier d?obtenir un avis favorable de la banque, l?acheteur peut aussi adjoindre les revenus de son conjoint aux siens. Selon le Pdg de la CNEP, Ferhat Mecibah, les agences immobilières seront en quelque sorte les mandataires des clients auprès de la banque. L?agence sise à Hassiba Ben Bouali a été choisie pour accueillir les représentants des agences immobilières intéressés par les propositions de la CNEP. Le premier responsable de cet établissement financier a indiqué que plus de 90% des créances de la CNEP ont été réglées à la faveur d?un arrangement à l?amiable. « Nous avons supprimé les intérêts moratoires, les intérêts de retard et révisé les taux d?intérêts historiquement élevés », a précisé le Pdg de la CNEP. Et d?ajouter : « Les cas litigieux qui concernent les 10% restants sont en voie de règlement. » Revenant sur la convention qui avait été signée en septembre 2002 avec le ministère de l?Habitat et de l?Urbanisme pour la construction de 65 000 logements dans le cadre du programme AADL, M. Mecibah a indiqué que des assiettes de terrain pour la construction d?une dizaine de milliers de logements ont été dégagées par l?Etat. Il a annoncé en outre la relance des projets avec les APC avec toutefois le retrait des collectivités locales et leur substitution par des promoteurs publics. Le projet des 1400 logements de Bab Ezzouar a été cédé à l?EPLF de Béjaïa qui va construire sur ce site 3000 logements. Les taux d?intérêts seront revus à la baisse. Entre 15 000 et 20 000 logements devaient être construits dans ce cadre. Près de 40 000 personnes ont bénéficié du crédit automobile et 10 conventions ont été signées avec les entreprises pour un financement groupé. Ce produit a été mis sur le marché il y a deux ans et demi. La CNEP va mettre sur le marché le mois de septembre prochain un produit dit « crédit » convenance. Le bénéficiaire aura droit à deux années de salaires pour, par exemple, réparer son véhicule ou bien effectuer des réparations chez lui. Une étude est en train d?être finalisée pour établir les modalités de remboursement. Durant le premier semestre 2004, la CNEP-banque a accordé 6 milliards de dinars de crédits et a enregistré 12 milliards de dinars de nouveaux dépôts.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)