Club Rotary d’Alger, Mouhcine Bererhi, nouveau président



Le club Rotary d’Alger El Bahdja a procédé samedi dernier à l’installation officielle de son nouveau président, Mouhcine Bererhi, qui succède à Enrico Casini qui a assuré une année durant la présidence de cette association caritative créée en 1905 par Paul Harris, aujourd’hui présente dans 163 pays.

Cette organisation non gouvernementale, forte d’environ 1,2 million adhérents répartis dans plus de 31 000 clubs, se caractérise par l’alternance annuelle de ses premiers responsables aussi bien au niveau international qu’aux échelons régional et local. C’est un principe fondateur du mouvement avec lequel les rotariens ne transigent pas. Rotary International vit exclusivement des cotisations de ses membres ainsi que des dons que lui accordent régulièrement environ 99 000 bienfaiteurs à travers le monde, parmi lesquels d’importantes personnalités. Il a, à son actif d’organisation caritative, la vaccination contre la polio de 2 milliards d’enfants, l’octroi de bourses à plus de 36 000 étudiants, l’aide à l’équipement et à la modernisation de milliers d’hôpitaux, l’adduction d’eau potable, l’assainissement, etc. Rotary international est représenté en Algérie par 15 clubs de 20 à 30 adhérents chacun. Longtemps mises en veilleuse par les problèmes sécuritaires qu’a connus le pays, ces associations présentes dans la plupart de nos grandes villes algériennes reprennent progressivement de l’activité avec le retour de la stabilité. Le club Rotary d’Alger El Bahdja est sans doute celui qui incarne le mieux le regain de dynamisme perceptible à travers le nombre et la qualité de ses nouveaux adhérents, mais aussi et surtout par les actions caritatives multiformes qu’il mène sur le terrain. Si la lutte contre la poliomyélite, l’illettrisme et la toxicomanie constitue une de ses premières priorités, le club El Bahdja s’est également distingué par ses aides aux sinistrés de Boumerdès, la prise en charge de bourses d’études supérieures à l’étranger au profit d’étudiants nécessiteux, la fourniture d’équipements d’hémodialyse pour de nombreux hôpitaux algériens, l’équipement et la modernisation du centre d’accueil de personnes âgées de Sidi Moussa, pour ne citer que ces actions. Interrogé juste après la cérémonie sur les objectifs qu’il compte assigner au club durant son mandat, Mouhcine Bererhi semblait surtout tenir à la bonne exécution des programmes d’actions caritatives en cours ainsi qu’au développement des relations d’amitié entre « rotariens » qui activent bénévolement au service de l’intérêt général.






Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)