Saida - Revue de Presse


Cité universitaire Ahmed Medeghri - Saïda

Les résidantes en colère Les étudiants de la résidence universitaire Ahmed Medeghri de Saïda ont menacé, ces derniers jours, de sortir dans la rue pour protester contre les mauvaises conditions d?hébergement et la dégradation de leur situation au sein de la cité. Les résidantes semblent déplorer, plus que tout, les fréquentes coupures d?électricité, le soir, leur causant de nombreux désagréments, et dénoncent le laisser-aller des services concernés qui ne font rien pour rétablir la situation. Dans un communiqué transmis par l?UNEA, organisation estudiantine activant au niveau du centre, il ressort que les résidantes se verraient contraintes de manger froid le soir, à l?heure de la rupture du jeûne et à l?heure du s?hour. Il leur arrive même de solliciter les services des voisines habitant à proximité pour réchauffer leurs repas. Les étudiantes se disent excédées par cette situation qui n?a que trop duré malgré les promesses faites par les directeurs de la résidence et du centre et le secrétaire général de la wilaya. Elles sollicitent l?intervention du wali pour y mettre un terme. Par ailleurs, selon le même communiqué, il est indiqué que les murs d?un des pavillons de ladite résidence ont commencé à se fissurer en certains endroits des suites d?infiltrations d?eaux usées. Le nouveau directeur de la résidence dira que les problèmes se seraient accumulés faute de crédits suffisants et de travaux de maintenance qui ne sont pas assurés. Il ajoutera qu?il sera procédé incessamment à l?achat d?un câble électrique estimé à 40 millions de cts.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)