Chlef - Revue de Presse


CIRQUE II FLORILEGIO



Passage réussi à Chlef Le cirque italien Il Florilegio a clôturé, samedi, sa tournée dans le pays qui l?a menée successivement dans six wilayas : Béjaïa, Tizi Ouzou, Constantine, Tiaret, Alger et Chlef. La dernière étape a été consacrée à la capitale du Chélif du 8 au 18 septembre. « C?est triste de quitter votre beau pays. Nous espérons y revenir », nous a indiqué le directeur artistique du cirque à l?issue de la dernière séance organisée au profit du public chélifois. Celle-ci s?est déroulée également en présence du chef de l?exécutif de wilaya et des autorités locales. Après un début timide, qui a coïncidé avec la rentrée scolaire, le cirque a fait le plein durant toute la semaine écoulée. Pratiquement, toutes les séances étaient suivies par un public nombreux, composé en bonne partie d?enfants. Les représentations de nuit avaient drainé le plus de monde, en particulier des familles. L?affluence progressait au fil des jours au point que les billets étaient raflés quelques instants après l?ouverture des guichets. Les enfants démunis étaient aussi de la partie, puisque 20 000 d?entre eux, selon des officiels, ont pu y accéder gratuitement et goûter aux spectacles, grâce à une action de solidarité mise sur pied en collaboration avec les collectivités locales, le mouvement associatif, des chefs d?entreprises privées, ainsi que les ?uvres sociales de l?administration et des entreprises publiques de la région. En somme, le passage du cirque italien a permis à la population locale de vivre des moments agréables à la faveur de genre d?activités de loisirs que beaucoup de gens ont vu pour la première fois à Chlef. A noter que la délégation du cirque a été conviée à une réception au siège de l?APC de Chlef, au cours de laquelle elle a reçu des présents remis par le wali de Chlef et le président de l?exécutif communal.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)