Oran - Routes


Circulation routière : Le 4ème périphérique opérationnel samedi prochain



Le quatrième périphérique de la ville d’Oran sera ouvert totalement à la circulation le 31 décembre courant, apprend-on de source officielle. Longue de vingt deux kilomètres, cette autoroute de deux fois deux voies, appelée autrement rocade sud d’Oran, est matérialisée par douze ouvrages d’art dont huit échangeurs et quatre ponts.

Son point de départ est situé au niveau de l’école de police de Misserghin et se termine au giratoire de Canastel. Sa principale caractéristique réside dans le fait que ce périphérique va engendrer une fluidité certaine du trafic routier, notamment dans le sens Aïn Témouchent–Mostaganem et vis versa. Les automobilistes pourront désormais se diriger d’un point à un autre sans passer par le tissu urbain de la ville d’Oran. Le coût de ce quatrième périphérique, dont les travaux ont démarré le mois de mars 2002, est estimé à cinq milliards de dinars.

Balisage

Actuellement, les services spécialisés de la direction des Travaux Publics s’affairent à fignoler les terres-plein centraux qui seront bordés de plaques en béton armé. Ce nouveau procédé de balisage des terres- plein répond à un souci de sécurité des usagers de la route. Le bordage de ces terres- plein avec des trottoirs n’aura plus cours dans la réalisation des autoroutes, selon un responsable de ce grand projet structurant qui est, cependant, rattaché avec la double voie Oran Aïn Témouchent, actuellement en voie d’achèvement et qui, selon une source très proche du projet, sera opérationnelle le mois de mars prochain. D’autre part, une opération d’embellissement de la rocade sud démarrera dès sa réception, elle consistera en la plantation d’arbres tout au long du boulevard périphérique, avec la participation de la conservation des forêts. Cette direction aura la charge, suite à une directive du wali, de fournir les plants et le personnel qualifié pour assister celui de la direction des Travaux Publics pour une campagne de reboisement des talus et autres terres- plein centraux. Lors de la dernière visite du ministre des Travaux Publics à Oran, M. Amar Ghoul avait insisté auprès des autorités locales sur la nécessité de démarrer au plus vite les études pour la réalisation du cinquième périphérique d’Oran, rappelle-t-on






Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)