Béchar - Revue de Presse


Cinéma

« Pour une Algérie fraternelle » Le cinéma des Cinéastes et l?association PlaNet DZ proposent aujourd?hui une soirée exceptionnelle avec la projection du film Un Rêve algérien (sorti le 26 novembre 2003) en présence de son réalisateur, Jean-Pierre Lledo, une exposition de Mustapha Boutadjine et un concert de musique animé par Hasna El Becharia, Enrico Macias, Akli D., Don D. Nada, Cheikh Sidi Bémol et Samia Diar. Dans Un rêve algérien, Jean Pierre Lledo demande à Henri Alleg de retourner en Algérie pour retrouver, 40 ans après, ses anciens compagnons... « Henri Alleg a été parmi l?un des premiers torturés à pouvoir révéler publiquement les pratiques de l?armée française en Algérie dans un livre, La Question, publié en 1958. Henri Alleg et ses compagnons sont surtout la preuve qu?une autre Algérie était possible où tous les siens - Arabo-Berbères, pieds-noirs et juifs - auraient pu vivre ensemble. Escortés par un convoi sécuritaire, cloîtrés dans une voiture, nous avons hanté les routes et les nuits d?Algérie sur les traces de leur histoire... », souligne le scénariste et réalisateur Jean-Pierre Lledo. Jean-Pierre Lledo, né en 1947 à Tlemcen, d?une mère judéo-berbère et d?un père d?origine catalane, s?engage très tôt pour l?indépendance de son pays, l?Algérie. Etudiant à Paris et à Moscou, à l?Institut du cinéma, il signe plusieurs réalisations en Algérie de 1977 à 1993, année au cours de laquelle il doit quitter le pays pour des raisons de sécurité. Il vit aujourd?hui dans la région parisienne mais retourne régulièrement en Algérie. La filmographie de Jean-Pierre Lledo compte Le Flambeau brûlera toujours (cm, doc) (1978) ; L?Empire des rêves (1982) ; Mohamed Khadda et Denis Martinez (cm, doc) (1984-85) ; Lumières (1989) ; La Mer est bleue, le ciel aussi (mm, doc) (1990) ; Femmes en crue (cm, doc) (1993) ; Bateau perdu (cm, doc) (1993) ; Chroniques algériennes » (mm, doc) (1994) ; L?Oasis de la Belle de Mai (mm, doc) (1996) ; Lisette Vincent, une femme algérienne (doc) (1998) ; Jean Pelegri alias Yahia El Hadj (mm, doc) (2001) ; Algéries mes fantômes (doc) (2003).
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)