Tiaret - A la une


Cinéma : Premier tour de manivelle d'un documentaire sur Idir Ait Amrane Culture : les autres articles



Cinéma : Premier tour de manivelle d'un documentaire sur Idir Ait Amrane Culture : les autres articles
En marge de la journée d'étude « Regards croisés sur le chant patriotique amazigh », le premier tour de manivelle d'un film documentaire «Kker a mis Umazigh » sur le poète, militant de Tamazight et de la cause nationale, Idir Ait Amarane, a été donné, mercredi, 31 octobre, à l'école primaire qui porte le nom du défunt, dans la ville de Tiaret.
Il s'agit d'une production cinématographique de Si El Hachemi Assad, commissaire du festival annuel culturel du film amazigh, qui relatera la vie et le parcours du feu Ait Amrane. « C'est un honneur et surtout un devoir de réaliser un film sur DdaYidir qui a beaucoup donné et qui a laissé derrière une 'uvre riche.
Ce documentaire sera prêt dans une année. Nous avons les encouragements de la famille et les amis du défunt pour la concrétisation de ce projet », a déclaré Si El Hachemi Assad qui a estimé qu'Idir Ait Amrane mérite tous les hommages car, il était, a-t-il dit, un homme exemplaire.
Le premier tour de manivelle s'est déroulé en présence des membres de la famille du regretté et ses amis, à l'image du professeur SaïdChibane qui a côtoyé le premier président du haut-commissariat à l'amazighité ( HCA), notamment lors de leur scolarité au Lycée de Ben Aknoun, en 1945.
« Durant la période de la réalisation de ce documentaire, nous allons filmer à Tiaret, en Kabylie, en France et dans toutes les régions où il est passé DdaYdir », ajoute M. Assad. Notons que ce documentaire sera produit avec le concours de GO Production de Youcef Goucem. Une production cinématographique qui va immortaliser l''uvre et le combat d'Idir Ait Amrane.
Ce dernier a été revisité, cette semaine, à Tiaret, par des activités organisées par la direction de la promotion culturelle au HCA, à l'occasion du 8e anniversaire de la disparition du défunt




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)