Tlemcen - Maladies infectieuses


CHU Tidjani-Damerdji : Recontre sur les maladies infectieuses



Le centre hospitalo-universitaire Tidjani-Damerdji de Tlemcen a organisé, jeudi dernier, ses 7ème journées scientifiques, connues sous l’appellation de « Entretiens médicochirurgicaux ».

Et cette fois, le thème principal de cette rencontre, à laquelle ont participé des professeurs et des spécialistes, était « La pathologie infectieuse ». Comme nous l’expliquera le docteur Arbaoui, chef de service de gastro-entérologie et membre du comité scientifique, « dans le monde, les maladies infectieuses sont responsables de 17 millions de décès par an, ce qui représente un tiers de la mortalité. En France, par exemple, ces maladies sont la troisième cause de mortalité. Elles représentent 43% des décès dans un pays en voie de développement, contre 1% dans les pays industrialisés. » En fait, avons-nous appris, les maladies infectieuses posent un véritable problème de santé publique, du fait des nombreuses et graves complications qu’elles peuvent engendrer. Mais, qu’est-ce les maladies infectieuses ? Ce sont des maladies qui se définissent par leur vecteur : virus, bactérie, parasite, mycose, prion. Elles sont susceptibles d’affecter n’importe quel organisme vivant, leur mode de transmission est variable et dépend de leur réservoir. Leur prévision s’articule en trois volets : éviter l’infection, renforcer les défenses immunitaires et prendre des traitements préventifs (prophylaxie) en cas de risque d’exposition. Cette journée, qui s’est tenue cette année à la mémoire du docteur Othmane Bouali, premier chef de service des maladies infectieuses du CHUT, a été riche en communications et en débats, lesquels ont porté également sur les progrès réalisés dans le domaine diagnostique et sur les nouvelles acquisitions thérapeutiques sur ces affections fréquentes en Algérie. Ces entretiens, qui réussissent grâce au soutien et à l’apport très appréciables du DG du CHUT et aux efforts des membres du conseil scientifique, ont le mérite de vulgariser la médecine et d’entreprendre un travail pédagogique (sensibilisation, prévention…) très important…







Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)