Tizi-Ouzou - Revue de Presse


CHU de Tizi ouzou

Les travailleurs solidaires du directeur limogé Le personnel du Centre hospitalo-universitaire (CHU) de Tizi Ouzou s?est réuni mardi dernier après le limogeage de son directeur général, le Pr Mansouri, survenu dans la soirée du lundi 2 août. La décision prise à l?encontre du directeur général, nommé à ce poste en octobre 2003, est qualifiée d?« irresponsable » par les travailleurs qui considèrent que le directeur est victime de l?« arbitraire » de la tutelle. Une source proche du CHU fait le parallèle entre ce limogeage avec « la venue, samedi dernier, d?une délégation ministérielle, qui s?est longuement entretenue avec le directeur général et qui a visité l?établissement ». Ce mouvement de solidarité qui prend forme autour du directeur général de l?hôpital de Tizi Ouzou a commencé, hier matin, par un sit-in improvisé par l?ensemble des responsables et chefs de service de l?établissement auxquels se sont joints des agents paramédicaux et des médecins. L?émotion et la colère se lisaient sur leur visage et beaucoup de travailleurs ont fait part de leur « incompréhension et la surprise de voir (leur) directeur général remercié sans motifs apparents ». Des femmes médecins et infirmières étaient en larmes parmi la foule assiégeant la direction générale. « On met fin aux fonctions d?un directeur qui consacrait quatorze heures à l?intérieur de l?établissement. C?est de la sorte que l?on récompense celui qui a réhabilité le CHU et réconforté le personnel et les malades de Tizi Ouzou », s?écrie une femme médecin, hors d?elle. Accueilli triomphalement lors de l?assemblée générale, le Pr Mansouri, ému, a tenu à remercier les travailleurs pour leur solidarité « et grâce à qui la réhabilitation de l?hôpital s?est faite en un temps record, huit mois au lieu des quatre ans prévus », saluant « la collaboration de tous les corps pour avoir pu relever ce défi avec un budget réduit de 30 milliards par rapport à l?année qui précédait mon arrivée ». Le directeur général a précisé que ces efforts « ont réussi à hisser le CHU de Tizi Ouzou à la première place parmi les autres établissements de la même envergure », en recommandant au personnel de « persévérer dans le travail pour maintenir une prestation de soins saluée par l?ensemble des malades et des visiteurs du CHU ». Des citoyens, aussi, se sont inquiétés « du sort de l?hôpital après le départ de ce responsable, dont la région a tant besoin en raison de sa compétence et de son honnêteté ». Au terme de la réunion des travailleurs, un comité de crise a été installé pour suivre l?évolution de la situation, et un sit-in est prévu samedi prochain devant la direction générale de l?établissement « jusqu?à la réhabilitation du Pr Mansouri dans ses fonctions ».




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)