CHLEF, La formation dans le secteur de bâtiment privilégiée



El-Hadi Khaldi, ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, a été ce lundi, l’hôte de la wilaya de Chlef, pour une visite de travail concernant certaines structures relevant de son secteur dans cinq communes: Chlef, Boukader, Chettia, Aïn Merane et Oued Fodda. Le représentant de gouvernement a ordonné l’ouverture des structures d’internat, actuellement fermées et cela à compter du mois de février 2006, au niveau des centres de formation professionnelle de Boukader et Chettia afin d’accueillir des stagiaires des communes environnantes.

 A Aïn Merane, il a informé les responsables de l’octroi d’une enveloppe financière d’un montant de six milliards pour l’extension du CFPA de la localité où seront enseignées quatre nouvelles spécialités en l’occurrence: le bâtiment, la plomberie, la mécanique et l’agriculture ainsi que la construction d’une structure d’internat d’une capacité de 120 lits. Cela permettra à cette annexe d’être totalement autonome du centre de formation professionnelle de Taougrit, à compter de juin 2006. Le ministre a insisté sur l’achèvement des travaux dans un délai n’excédant pas 6 mois. A Chlef, il a procédé à la pose de la première pierre pour la construction du siège de la direction de la Formation professionnelle situé à la cité Chérif Kaddour, relevant du programme sectoriel de développement (PSD) pour une autorisation de programme (AP) de 20 millions de DA. La nouvelle structure s’étend sur une superficie de 787 m². Le taux d’avancement des travaux est de 46% . Le représentant du gouvernement a demandé un renforcement en moyens humains et matériels afin d’achever l’ensemble des travaux à fin janvier 2006. Au CFPA de Chlef, «baptisé» du nom de Lounis Saâdi, le représentant du gouvernement a insisté longuement pour l’apprentissage et la formation de la jeune fille. Il a parlé de l’adéquation formation-emploi en précisant que pour certaines spécialités notamment celles qui répondent au programme quinquennal de croissance économique, le problème de l’emploi ne se pose pas.

Les spécialités privilégiées dorénavant sont essentiellement: le bâtiment, le tourisme, l’eau et l’agriculture. Les techniques administratives et l’informatique seront supprimées de la nomenclature. Concernant la modernisation des programmes pour une formation adaptée aux nouvelles techniques et qui exige en conséquence des équipements M. El-Hadi Khaldi a précisé «concernant les équipements, que tous les besoins exprimés ont été satisfaits, et que le reste des équipements sera livré aux centres concernés, au plus tard le 21 décembre 2005». Concernant l’encadrement, il a déclaré: «nous ferons appel le mois de février 2006, aux enseignants retraités pour donner des vacations et encadrer les stagiaires». L’après-midi, il a tenu une séance de travail, à la salle de réunion de l’APW qui a regroupé les autorités civiles et militaires, les élus, les représentants des associations de la société civile et des entrepreneurs. Dans son allocution, le représentant du gouvernement a insisté longuement sur la formation de qualité afin que les produits soient compétitifs surtout avec l’ère de la mondialisation en précisant «le défi de la mondialisation nous impose de donner toute l’importance au capital humain». A l’issue de cette réunion cinq conventions-cadres ont été signées entre la direction de la Formation professionnelle et des entrepreneurs et de patronat, le président de l’union des entrepreneurs, la chambre de l’agriculture, l’association «Iqra», la DLEP et la DUCH. Ces conventions vont permettre le dimensionnement des effectifs en matière de formation. Le ministre a achevé sa visite en se rendant à Oued Fodda où le projet d’un CFPA lui a été exposé. Relevant du PSD, ce projet a nécessité un montant de 120 millions de DA et sera construit sur une superficie de 20.000 m².







Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)