Chlef - Hydraulique


Chlef, Des projets pour l’Hydraulique



M. Sellal Abdelmalek, ministre des Ressources en eau, a effectué, ce dimanche, une visite de travail dans quatre communes de la wilaya de Chlef et une autre dans la wilaya de Relizane.

Dans la commune d’Ouled Benabdelkader, la délégation ministérielle a visité le barrage de Sidi Yacoub destiné à l’alimentation en eau potable de plusieurs centres urbains et agglomérations de la wilaya ainsi qu’à l’irrigation des périmètres du moyen et bas Chelif. Le ministre ordonna aux responsables concernés la plantation d’arbres autour du barrage afin de lutter contre l’érosion et par conséquent éviter l’envasement de l’ouvrage ainsi que l’augmentation du débit de 10.000 m3 dans l’immédiat pour satisfaire les besoins des villes côtières durant la période estivale. A la station de traitement, des explications détaillées ont été fournies au représentant du gouvernement concernant la réalisation de l’AEP du couloir Chlef/El-Guelta via Ténès. La mise en service totale de ce projet s’est effectuée le mois d’avril dernier et a permis l’alimentation en eau potable de 18 agglomérations dont 11 chefs-lieux de commune pour une population estimée à 280.000 habitants, en 2010. Dans la commune d’Oued Sly, le ministre a visité la station de pompage d’eau d’irrigation AGID (fraction Boulefred) dont les travaux ont été achevés intégralement, permettant ainsi l’irrigation de 9.200 ha. Dans la commune de Boukader, le ministre a visité le projet de réhabilitation du réseau d’assainissement de la ville permettant la lutte contre les maladies à transmission hydrique (MTH). Le taux d’avancement des travaux est de 60%, les responsables concernés se sont engagés à achever les travaux à la fin du mois de septembre 2006. Dans la commune de Chlef, la délégation ministérielle a visité trois projets importants à savoir: la station d’épuration des eaux usées (STEPE) d’une capacité de 250.000 équivalents/habitant et à boue activée moyenne charge dont les travaux se sont achevés le mois de février 2006. Cette station permettra la protection de l’oued Cheliff des eaux usées et par voie de conséquence la protection des nappes ainsi que la réutilisation des eaux usées pour permettre l’irrigation d’une superficie d’environ 1500 ha. Le ministre a insisté sur la formation de l’ensemble du personnel chargé de prendre la relève après le départ de l’équipe chinoise.

L’autre projet visité est l’aménagement de l’oued Tsighaout dont l’impact se traduira par une amélioration des conditions de vie des citoyens limitrophes de l’oued ainsi que la protection contre les inondations. La couverture de l’oued porte sur une longueur totale de 3,200 km. Une première tranche évaluée à 800 m a été totalement achevée au 31 décembre 2005.

Le complément financier pour acheter toute la longueur ainsi que la réalisation d’une deuxième section afin d’évacuer les crues exceptionnelles a été demandé au représentant du gouvernement qui a promis qu’une solution sera envisagée pour permettre aux responsables locaux d’achever l’intégralité des travaux prévus. A Ouled Mohamed (Chlef), le ministre a visité la réalisation d’un des collecteurs principaux dans la commune de Chlef. L’objectif visé est l’unification des rejets concernant les eaux usées et également le traitement de ces eaux par le biais de la STEPE. A cela s’ajoute l’amélioration de l’environnement des habitants qui habitent à proximité des rejets des eaux usées. L’ensemble des travaux sera achevé d’ici la fin de l’exercice en cours. Dans la commune de Mardjat Sidi Abed, relevant de la wilaya de Relizane, le ministre a annoncé la décision prise récemment par le gouvernement consistant en l’apport d’eau à partir de Mardjat Sidi Abed (barrage) pour renforcer le barrage Guarguar afin de sécuriser l’alimentation en eau potable de la ville d’Oran. Cet apport est actuellement de 48.000 m3/j, il sera porté à 80.000 m3/j à compter du mois de septembre prochain.

Pour la wilaya de Chlef, il a annoncé également que parmi les dispositions prises par le gouvernement pour améliorer la distribution en eau potable et l’irrigation agricole, la réalisation d’un grand projet à partir du barrage de «Kef Hedir», dans la wilaya de Tipaza, d’une longueur de 160 km.







Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)