Alger


Chihab affirme que Bouchouareb est fils de harki



Dans une interview à la chaîne de télévision privée El-Hayat TV, le député RND, Chihab Seddik révèle comment les cercles du pouvoir avaient, selon lui, «imposé» l'ex-ministre Abdeslam Bouchouareb, d'abord comme député du RND, puis comme ministre de l'Industrie. «J'ai reçu un coup de téléphone, raconte Chihab, aux environs de 23 h de la part de Saïd Bouteflika, qui me demande si je m'étais entendu avec Bouchouareb et qu'il fallait, au nom du nationalisme, l'intégrer sur nos listes. Je lui ai répondu que mon nationalisme et mon statut de fils de chahid et de moudjahid ne m'autorisent pas à accepter un fils de harki !» Poursuivant sa narration, Seddik Chihab affirme avoir reçu le lendemain un appel téléphonique de feu Ahmed Boustila, ancien commandant de la Gendarmerie nationale, qui, lui aussi, lui faisait pression pour recevoir la candidature d'Abdeslam Bouchouareb sur la liste du RND pour la circonscription d'Alger.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)