Tipaza - Autres événements culturels


Cherchell, premiere rencontre des artistes peintres, Fresque fraternelle



Placée sous le haut patronage de madame la ministre de la Culture et du wali de Tipaza, la première exposition des artistes peintres de l’Algérie et de la France, une manifestation culturelle initiée et organisée par l’Union nationale des arts culturels (UNAC) et son partenaire français Solo Sary de Lyon, durant la 1re décade du mois d’août 2006, vient de surprendre tout le monde et par la même occasion a enregistré un succès fou.

Cette rencontre d’été qui se déroule pour la 1re fois en Algérie a eu le mérite de faire découvrir d’abord aux organisateurs et animateurs de cette exposition le quotidien estival d’une localité côtière, imprégnée d’une culture millénaire. Il s’agit bien entendu de la ville de Cherchell. Cette exposition s’est reposée sur les œuvres des artistes français et algériens, qui diffèrent selon les thèmes. La bibliothèque s’est avérée un espace totalement adéquat à ce type de manifestation, un lieu intime et accueillant, qui a mis en valeur les créations des œuvres des deux rives de la Méditerranée et les qualités artistiques de chaque participant. Michel Rémy Bez, le président du collectif d’artistes Solo Sary, se multipliait pour discuter et expliquer aux visiteurs l’origine de ses œuvres, le choix des couleurs et son intérêt sur le regard des autres envers sa production. « Je suis agréablement surpris par le nombre de personnes qui posent des questions sur notre travail, déclare Bez. En France, ce n’est pas pareil. A mon retour, j’aurai du mal à expliquer à mes compatriotes de tout ce que je viens de vivre en Algérie », dit-il. Le président de l’UNAC, M.Arroussi, s’est mis volontairement en retrait, pour contempler l’ambiance purement familiale avec un accent cherchellois, créé à l’intérieur de la bibliothèque, mais ne pouvait plus dissimuler sa satisfaction sur le déroulement de la manifestation et l’image reflétée par les nombreuses vagues constituées de femmes, d’hommes et de jeunes, avides de connaître davantage cet autre aspect culturel, la peinture. « A travers mes tableaux, j’essaye de démontrer que malgré nos différences dans nos langues et nos races, nos divergences, déclare Cathy Toussaint, il n’y a enfin de compte qu’une seule lune qui brille au-dessus de nos têtes. Nous avons intérêt à nous faire connaître pour mieux vivre ensemble dans la paix », ajoute-t-elle. L’affluence semble avoir étonné l’ensemble des artistes peintres. Une exposition riche en couleurs, qui aura permis au nombreux public d’apprécier les travaux manuels, les sculptures, les photos et les symboles produits sur chaque toile. Au-delà de minuit, les familles et les jeunes continuaient à affluer vers la bibliothèque pour échanger des propos et s’enquérir sur les définitions des oeuvres avec les artistes. Le directeur du développement et de la promotion des arts du ministère de la Culture se trouvait au milieu de cette marée humaine. « L’UNAC et Solo Sary viennent d’organiser une manifestation culturelle en exposant leurs œuvres, nous dit-il, ces deux associations viennent de participer à l’animation dans la ville de Cherchell. J’enregistre avec satisfaction l’intérêt des citoyens à cette exposition qui se déroule dans un endroit magnifique. L’ambiance conviviale qui caractérise ce lieu tout au long des soirées encourage le ministère de la Culture à renouveler ces expériences dans les autres sites balnéaires du pays », conclut Ali El Tahar, avant de quitter les lieux vers minuit. Pour ne pas pénaliser durant la saison estivale les citoyens de la capitale, parallèlement à cette rencontre des artistes français et algériens à Cherchell, l’UNAC a organisé pour la même période, une exposition à la Galerie Mohamed Racim à Alger. Le responsable du bureau de l’UNAC au dans la wilaya de Tipaza affiche sa joie et son soulagement à la suite du succès de la manifestation. Il est prévu de conclure l’exposition par une soirée de musique andalouse avec les jeunes artistes de l’association musicale locale El Kaïssaria. Les artistes peintres français et algériens ont dessiné deux fresque pour exprimer leur solidarité et leur soutien aux populations libanaises, victimes de la barbarie perpétrée par l’Etat d’Israël à leur encontre. Les deux fresques seront remises à la bibliothèque communale de Cherchell. Les participants, notamment français, souhaitent voir madame la ministre de la Culture, pour simplement lui exprimer de vive voix en premier lieu leurs remerciements pour l’accueil et l’hospitalité des Algériens durant leur séjour, leurs sentiments de bonheur et également leurs surprises de constater que l’image du peuple algérien est diamétralement opposée à celle que présentent les médias. Compte tenu du résultat positif de cette rencontre entre artistes peintres algériens et français, le président de l’UNAC nous a annoncé que d’autres manifestations seront programmées à l’avenir dans d’autres sites du pays pour répondre à l’attente du public algérien avec d’autres artistes.






Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)