Algérie - Autres évènements sportifs


Champion’s league africaine : Asante-JSK à 18h, Que l’honneur soit sauf



La JS Kabylie est depuis mercredi au Ghana pour affronter, cet après-midi à Obuasi, l’Asante local. Un match qui est considéré par tout le groupe kabyle comme celui de l’honneur. Un match que les camarades de Yacef ne voudraient pas perdre, encore mieux remporter.

En effet, après un long voyage, après lequel ils ont bien du mal à récupérer, les Canaris sont déterminés à mettre un terme à cette série de défaites enregistrées depuis pratiquement la seconde journée de cette Champions League africaine. Il faut dire que le périple jusqu’à Accra n’était pas de tout repos puisque après un vol de plus de 7h à partir de Milan, les Kabyles n’étaient pas au bout de leurs peines du fait qu’ils avaient longuement attendu l’arrivée des dirigeants de l’Asante pour les accompagner jusqu’à Obuasi. Une attente qui n’a pas manqué d’irriter les dirigeants de la formation kabyle, qui l’ont ouvertement exprimé à leurs homologues de l’Asante. C’est ainsi que les Ghanéens ont entamé leur guerre psychologique. Une guerre d’où le leader du groupe, le CS Sfaxien, n’en est pas sorti indemne avec ce résultat que l’on connaît de 4-2 en faveur des locaux qui ont mis à profit la fatigue des Tunisiens pour les battre dans le dernier quart d’heure de la partie (4-2). Les Canaris savent désormais tout cela et ont tout fait pour ne pas céder à cela, comme nous le dira Meddane que nous avons joint par téléphone : « Nous nous étions préparés à cette éventualité de par notre expérience continentale, surtout que les joueurs ont bien accusé le coup et sont prêts à relever le défi lancé dès notre arrivée par les Ghanéens. » Il faut dire que les Ghanéens feront tout pour éviter la dernière place de ce groupe et démontrer qu’ils sont la meilleure formation du pays du fait que les Hearts of Oak, l’autre club engagé dans cette Champions League, n’a pour l’heure récolté qu’un seul point en quatre matches alors que les Jaune et Noir en totalisent quatre. Une dernière place que les Kabyles ne voudraient pas occuper et tenteront donc de remporter le match pour la céder à leurs adversaires du jour, surtout que lors de la dernière journée de poule ces derniers se rendront à Sfax pendant qu’eux recevront les Egyptiens de Al Ahly. Pour ce faire, le duo Izri-Kadri jouera la carte de l’offensive à outrance. « Nous n’avions plus rien à gagner dans cette compétition, mais si nous avons une minime chance de nous qualifier qui passe justement par Obuasi, nous allons faire en sorte de jouer plus librement et surtout jouer l’offensive à outrance avec la récupération en attaque de Hemani qui nous avait manqué à Sfax. » Il s’agit aussi de bien préserver les arrières du fait que les Ghanéens sont aussi dangereux dans les contres et leur attaque pèsera de tout son poids sur la défense algérienne, où Gaouaoui tentera de rééditer la même prestation que celle réalisée à Conakry avec l’équipe nationale où il a été excellent. Outre la pression de l’équipe et du public de l’Asante, les Algériens auront aussi à affronter dame nature et ses caprices en cette saison des pluies qui prévaut actuellement au Ghana, plus particulièrement à Obuasi, où il est attendu pour cet après-midi 25° C avec des pluies et des averses par intermittence qui pourraient rendre la pelouse très lourde et favorable aux locaux qui sont habitués à ce genre de situation climatique. En somme, les Kabyles ont leur destin entre leurs mains, mais surtout devront faire montre d’une grande combativité pour sauver ce qui reste de cette compétition, à commencer par leur nif.






Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)