Algérie - Energie


Chakib Khelil « Les prix du pétrole connaîtront des augmentations »



En visite d’inspection hier à Skikda, le ministre de l’Energie et des Mines, Chakib Khelil, a confirmé que les prix du pétrole brut garderont toujours leur tendance à la hausse pour se maintenir autour de leurs cours actuels sans pour autant connaître une flambée spectaculaire que les milieux pétroliers craignent en cas d’un embargo économique décidé contre l’Iran.

Revenant sur les récents amendements de la loi sur les hydrocarbures, le ministre précisera que l’objectif principal de cette démarche n’était autre que la revalorisation des prix des produits hydrocarbures. Interrogé par un confrère sur l’affaire « Condor-Sonatrach » révélée depuis quelques jours dans les colonnes du quotidien arabophone Echourouk, Chakib Khelil a été plutôt évasif en lançant à l’adresse des correspondants de presse venus pour la couverture médiatique de sa visite : « Vous n’avez qu’à interroger celui qui vous a rapporté ces informations et interroger aussi la justice, moi je n’ai aucun commentaire à faire ». Le ministre de l’Energie et des Mines avait inspecté hier plusieurs projets dans la zone industrielle de Skikda, à l’instar de l’unité de production d’hélium réalisée grâce à un partenariat algéro-germanique et déjà productive depuis le mois de mai dernier. Il avait fait, notamment, une longue halte pour s’enquérir de l’état d’avancement du projet de reconstruction du complexe de liquéfaction du gaz GNL et dont une grande partie a été détruite lors de l’explosion qui avait secoué toute la ville de Skikda le 19 janvier 2004 et qui avait fait, à l’époque, 27 morts parmi les travailleurs et des dégâts matériels estimés à 800 millions de dollars.





Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)