Tiaret - Revue de Presse


Ces jouets qui tuent

Une enfant âgée de 5 ans est morte, lundi dernier, au deuxième jour de l?Aïd, alors qu?elle jouait avec un petit ballon à vessie gonflable devant l?immeuble où habitent ses grands-parents à la cité Mohamed Djehlène à Tiaret. Après qu?elle a soufflé dans le ballon, celui-ci a reflué pour aller se loger dans sa trachée, lui coupant net la respiration. Un tragique décès bête et stupide que tenteront certains de lier à la fatalité mais qui fait rager d?autres qui imputent ces accidents dont sont principalement victimes les enfants à l?inobservation de règles de commerce bien établies dans ce domaine qui obligent les fabricants à se soumettre à certaines normes de production claires et codifiées. Beaucoup d?accidents dont certains mortels continuent d?émailler certaines fêtes dont celle célébrée à l?occasion du Mawlid ennabaoui. Des sources hospitalières nous ont fait part de plusieurs jeunes enfants ramenés en ces occasions gravement blessés. Certains s?en sont sortis avec des séquelles indélébiles, souvent au visage et aux mains parfois... sur les tempes quand des bambins s?y prennent à jouer du pistolet à l?aide d?objet hétéroclites et tranchants. Ouverture anarchique du marché oblige, on continue de proposer aux enfants n?importe quoi sans se soucier le moins du monde des risques éventuels, nonobstant l?aspect pédagogique des choses qui prend un sacré coup et, pour cause, les affaires scolaires ne revêtent-elles pas les contours de jouets sans qu?aucun pédagogue ne bronche. Jusqu?à quand ?
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)