Alger - Revue de Presse


CCF

Le hip-hop pour Leïlat El Kadr Le petit théâtre du Centre culturel français a vibré, mardi soir, aux pulsations frénétiques d?un groupe de hip-hop bourré de talent et de générosité. En effet, les TOX (Theorie of Xistence), composés des deux frères Bourbia Malik (alias Vex) et Anis (alias Machin Gun) et Seriak Med Rédha (alias DJ Redha), traînent un long parcours d?artistes derrière eux. Déjà auteurs de trois albums (Mechi Besah - 1998, Ghir Hak - 1999 et un Mix tape intitulé le Hip-Hop Guerilla sorti en 2002), les TOX se sont également illustrés dans des collaborations avec le groupe Harage, Cheb Abdou, Houari Dauphin, etc. Depuis la création du groupe en 1996, les TOX ont participé au concours de Rap/Ramadhan d?Oran (1998) où ils ont obtenu le 2e prix à la convention nationale de rap, à la convention méditerranéenne de hip-hop (septembre 1999) à Alger et au Nancy jazz pulsations (octobre 1999) en France. Ils décrochèrent également le second prix au concours national de rap de Sétif en 1999. Les TOX ont pris part à de nombreux concerts et galas au niveau national et à l?étranger. Les jeunes présent au CCF ont virevolté durant une heure et demie au son d?une musique savamment mixée par Dj Redha.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)