Oran - Revue de Presse


CCF, Maupassant revisité



A l'invitation du Centre culturel français d'Oran, la compagnie Soulier Barnes présentera en spectacle, quatre contes de Guy de Maupassant, jeudi prochain, au palais des Arts et de la culture d'Oran. Il s'agit de «Une partie de Campagne», «En Mer», «Miss Harriet» et «Le retour» interprétés par Daniel Soulier. Cette manifestation, qui entre dans le cadre de l'événement culturel autour du conte organisé, depuis hier, par l'association «Le petit lecteur» aura lieu à 15 heures. Ce spectacle intitulé «Maupassant», d'une durée de 1h 25 a été créé au collège de la salle, Avignon en 2003, et mis en scène par Camilla Barnes. Il a été repris en tournée en 2004-2005 et présenté à la péniche Adélaïde à Paris, en mars-avril 2005. «Né d'une envie d'un comédien de jouer seul, ce défi terrifiant est alléchant, et d'une envie d'un auteur de plonger dans les textes parmi les plus parfaits, les plus ciselés de la langue française. D'une envie de mettre littéralement en scéne, de la façon la plus simple, un homme et quatre contes et de les faire pétiller l'un par l'autre. Le choix de quatre, seulement quatre, sur plus de trois cents contes était douloureux. Le choix final reflète une recherche de logique et d'harmonie; de la carriole de M. Dufour et des yoles des canotries dans «Une partie de Campagne» nous sautons dans le train Gênes-Marseille dans «Idylle» puis c'est le break matinal de Léon Chenal dans «Miss Harriet» pour finir dans les bateaux de pêche de «Le retour». Chaque embarcation nous apporte ses propres émotions, ses propres personnages et ses naufrages». La compagnie Soulier Barnes est née après la rencontre de Daniel Soulier et Camilla Barnes en 1993 au festival d'Avignon. Daniel acteur, metteur en scène et auteur. Camilla scénographe. Pendant plusieurs années, ils travaillent ensemble au théâtre de Chaillot. Leur première création fût «architruc et délire à deux».



Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)