Algérie - Football


CAN 2008. Guinée 0 - Algérie 0, Bonne entrée des Verts



L’équipe nationale de football, sous la houlette de Jean-Michel Cavalli, a réussi, hier, l’exploit de tenir en échec (0-0) la Guinée, lors de la première journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations, prévue en 2008 au Ghana.
L’exploit est d’autant plus mérité que les Verts ont montré de belles facettes de jeu face à l’une des meilleures formations du continent et le grand favori de ce groupe 8 qui a évolué devant son public. La première mi-temps s’est terminée sur le score vierge de 0-0, au cours de laquelle le Sily National, il est vrai amoindri par l’absence de quelques joueurs, n’a pas montré grand-chose. Les coéquipiers de Ismaïl Bangora étaient, en effet, très lourds dans leur jeu, ce qui a profité aux Verts, bien appliqués et organisés en défense et au milieu du terrain. Au retour des vestiaires, le jeu s’anime davantage, notamment du côté des Algériens, qui reviennent avec des arguments plus costauds, en évoluant un cran devant. Le milieu de terrain Chadli Amri, dont c’est la première apparition avec les Verts, a montré beaucoup de qualités. Epaulé par Belhadj et Mansouri, le trio formera un bloc contre les assauts guinéens et alimentera le duo d’attaque Daham-Boutabout en passes décisives qui ont failli faire mouche, notamment pour le néo-professionnel de Kaiserslautern qui a raté deux occasions nettes de scorer. Cela s’est passé à la 70e, lorsque, sur une belle combinaison à trois, le ballon finit dans les pieds de l’ancien Mouloudéen, qui tire mollement dans les bras du gardien guinéen. La réaction des locaux fut instantanée par l’omniprésent Ismaïl Bangora qui réclame un penalty, mais l’arbitre malien, Coyulibaly, ne bronche pas. A la 74e, une autre belle combinaison se termine dans les pieds de Daham, esseulé, qui temporise avant de tirer dans les bras du gardien. Dans les dernières minutes, les poulains de Cavalli vont subir la domination des locaux après l’expulsion de Antar Yahia pour une faute sur un adversaire. D’ailleurs, le coup-franc qui s’en est suivi faillit permettre à la Guinée d’ouvrir la marque n’était la vigilance de Gaouaoui qui dévié magistralement un tir-canon à bout portant d’un attaquant. A la 81e, Ibrahima Bangora, qui venait à peine d’effectuer son entrée, sert sur un caviar Monsari, mais ce dernier était trop court pour redresser la trajectoire du ballon. La Guinée parviendra à ouvrir la marque à la 88e, mais l’arbitre assistant désigne le hors-jeu. Entre temps, le sélectionneur national incorpore Mezouar à la place de Daham pour renforcer le milieu de terrain afin de préserver le score. Et ce qui s’est passé puisque malgré les six minutes de temps additionnel accordé par l’arbitre du centre, les Verts réussissent à tenir le coup et engranger un point qui leur permettra d‘entamer les éliminatoires sous de bons auspices. Le retour des Verts est prévu demain matin.

L’équipe qui a joué Gaouaoui, R. Meftah, Zarabi, Antar Yahia, Meniri, Bougara, Belhadj, Mansouri, Amri (Boulabda 89’), Daham (Mezouar 78’), Boutabout (Yacef 84’). Entr. : Cavalli.





Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)