Algérie - Football


CAN 2006 féminine : L’essentiel pour les Algériennes



« Notre équipe est tombée sur une formation égyptienne bien organisée certes, mais nos joueuses se sont montrées peu inspirées en attaque par manque de concentration et de lucidité, gâchant un grand nombre d’occasions de buts», dixit le coach Chih Azzedine en fin de match. Pourtant après la minute de silence observée à la mémoire du frère de Zerouki décédé cette semaine et des victimes du Liban, les Algériennes entamèrent le match en dominant leur sujet et en se montrant menaçantes par Laifa et Zerouki, sans pour autant prendre à défaut la gardienne de but Marwa Hamdi qui sauva à deux reprises sa cage (25' et 44'). L’unique occasion offerte à l’adversaire est venue à la 39' sur un coup-franc de Marwa Ibrahim qui mit Fedoul en difficulté. En seconde période, les équipières de Zerouki s’évertuèrent à développer un jeu offensif en créant de larges brèches par le trio Laifa-Sadoum-Zerouki, cette dernière qui a confirmé ses qualités, parvint à inscrire l’unique but de la partie (57'), à la grande joie de la galerie féminine qui garnissait la tribune du stade Chabou et ce en présence des invités et autorités locales. La réaction égyptienne ne se fit pas attendre et une minute après, Ehsane rata de peu l’égalisation. En somme s’il fallait résumer les débats en seconde période, nous dirons que les Algériennes ont su élever le ton au cours de cette période en se créant une multitude d’occasions qu’elles gâchèrent par maladresse mais aussi par excès d’individualisme. «Nous avions travaillé cette carence collective, mais il faut signaler que l’adversaire a adopté tout au long de la confrontation une attitude de prudence qui gêna l’évolution de nos capées». Les quelques vélléités égyptiennes sonnèrent le désarroi dans les bois de Fedoul peu sûre et le duo Chih-Ouchen doit tirer les enseignements nécessaires pour aborder le retour à Alexandrie avec de meilleures aptitudes, car les données ne seront pas les mêmes, d’autant plus que ce petit but d’avance va contraindre les Egyptiennes à ouvrir le jeu, ce qui libérera des espaces aux attaquantes algériennes.

 






Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)