Alger - Energie


British Gas bientôt à Alger

British Gas ouvrira un bureau à Alger avant la fin de l’année. La compagnie gazière britannique compte ainsi renforcer sa présence en Algérie, l’un des plus anciens fournisseurs en gaz du Royaume-Uni. Sonatrach a repris, au début de l’année, ses livraisons de GNL vers le marché britannique. Et l’Algérie veut augmenter sa part sur le marché britannique du GNL, dans la perspective de la hausse de ses exportations de gaz à 85 milliards de m3 par an. La coopération énergétique entre l’Algérie et le Royaume-Uni éclipse les autres secteurs. Preuve de l’intérêt des Anglais pour le pétrole et le gaz algériens, les compagnies britanniques seront présentes en force lors de la troisième semaine de l’énergie qui se tiendra, à Oran, du 25 octobre au 9 novembre. Le chef de la mission économique de l’ambassade de Grande-Bretagne à Alger a effectué, la semaine passée, une visite à Oran pour préparer cet événement.

«Dans le gaz, l’Algérie est une priorité pour nous. Mais les entreprises britanniques s’intéressent à d’autres secteurs comme les télécoms, la formation, la santé. Unilever a décidé d’investir pour renforcer sa présence, dans la banque, HSBC a fait une demande aux autorités monétaires algériennes pour ouvrir un bureau à Alger», explique la responsable de la mission économique de l’ambassade du Royaume-Uni à Alger, Mme Shikha Tiwari. Toutefois, en dehors des hydrocarbures avec la présence de BP, Shell et British Gaz, les investissements britanniques en Algérie restent modestes. Londres maintient toujours une politique de visa restrictive à l’égard des Algériens. Et l’ambassade du Royaume-Uni loge toujours dans un hôtel à Alger. «Nous travaillons pour améliorer les relations entre les deux pays», se contente de dire la responsable de la mission économique. Sur la nouvelle loi sur les hydrocarbures, Mme Shikha Tiwari assure que les compagnies britanniques continueront à travailler avec Sonatrach: «il n’y aucune inquiétude, au contraire, les compagnies pétrolières et gazières de mon pays préfèrent plutôt s’associer avec Sonatrach pour travailler en Algérie».







Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)
Numéro commentaire : 6338
Posté par : lachkhab
Profession : Ing-informatique (IT)
Ville : alger
Pays : Algérie
Date : 02/09/2010
Message : Hi, I am looking for a job in your company. Thank you.