Algérie - Revue de Presse


BOUZEGUENE



A quoi sert la polyclinique ? Le service de maternité et celui de la protection maternelle et infantile de la polyclinique de Loudha, dans la localité de Bouzguène, sont fermés depuis plusieurs années. Seuls les injections et les pansements sont assurés, avons-nous appris. La fermeture de ces deux services pénalise beaucoup de citoyens de la région, surtout ceux habitants les villages les plus retirés, comme Aït Ziki. Les femmes se voient ainsi contraintes de se déplacer vers d?autres structures sanitaires, distantes de plusieurs dizaines de kilomètres. Certaines effectuent le trajet à pied d?Aït Ziki, de Houra et d?Aït Salah jusqu?à Ihitoussène, pour des suivis prénataux, un trajet de plusieurs kilomètres. « Pourquoi n?ouvre-t-on pas ces services pour nous épargner toutes ses souffrances du moment qu?il existe un centre construit au chef-lieu », s?interroge une dame. Toutes ces difficultés ont même fait oublier à certaines mamans de faire le rappel de vaccination à leurs enfants, avouent certaines d?entre elles. D?autres, afin d?éviter les déplacements, achètent les vaccins tels que le DTCP et le Rouvax dans les pharmacies.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)