Boumerdès - Divers Hôtellerie, Hôtels, Hébergement


Boumerdès, Infrastructures hôtelières, Un déficit à combler



L’investissement dans le secteur du tourisme dans la wilaya de Boumerdès paraît être un challenge des plus difficiles. Une opinion que semblent partager la plupart des acteurs locaux de ce secteur.

Obstacles bureaucratiques, difficultés liées à l’acquisition de terrains ainsi qu’un chapelet de problèmes en tous genres entravent de façon sérieuse la mise en place de nouvelles structures hôtelières au niveau de cette wilaya dont le potentiel reste « cruellement sous-exploité », nous affirme-t-on. Le risque pour certains est d’investir de fortes sommes d’argent sans pouvoir achever les projets à réaliser en raison de ces mêmes problèmes. Cependant et en dépit du manque d’infrastructures, les estivants sont pourtant nombreux à visiter les plages de cette wilaya, ce qui devrait encourager davantage la mise en place de nouvelles infrastructures hôtelières. Amirouche Bousseta, directeur du complexe touristique le Rocher explique à ce sujet que « la wilaya de Boumerdès reste une destination privilégiée pour beaucoup d’estivants même si les efforts devant être fournis pour en faire la promotion sont assez timides pour le moment ». Il est à noter justement, que le complexe Le Rocher inauguré le 5 juillet 2000 a été ouvert avec plus de dix ans de retard. Là aussi, les difficultés administratives sont, en bonne partie, à l’origine de la naissance tardive et non moins difficile du complexe. « Il existe actuellement deux complexes touristiques et trois hôtels à Boumerdès. Ce nombre est très insuffisant au vu des nombreuses possibilités offertes par cette wilaya », estime le directeur qui assure que « seule une réelle implication de la part des autorités locales permettra au secteur du tourisme de connaître un véritable sursaut dans cette région ». M. Bousseta fera remarquer, au passage, que « les autorités locales ne communiquent pas assez pour faire valoir les arguments touristiques de notre wilaya. En outre, nous avons très peu de contact avec ces mêmes autorités, ce qui n’encourage pas non plus la promotion du secteur du tourisme ». Il semble que la « malchance » qui poursuit le secteur du tourisme pèse, nous dit-on, sur la wilaya de Boumerdès et elle se résume en deux points. Il s’agit, d’une part, des difficultés rencontrées par les investisseurs spécialisés dans le secteur du tourisme et, d’autre part, par l’absence d’une véritable politique de communication susceptible d’attirer l’attention aussi bien sur les infrastructures existantes que sur le potentiel naturel de cette wilaya. Abstraction faite de quelques articles de presse, seul le bouche-à-oreille semble fonctionner, puisque la plupart des estivants en visite à Boumerdès ont tout simplement entendu parler de « cette région aux multiples et belles plages ». Il semble que les professionnels du tourisme eux-mêmes adoptent cette politique pour attirer les touristes locaux. « Nous faisons en sorte de bien accueillir nos clients et de leur offrir les meilleurs services possibles. Ce sont justement les clients satisfaits qui feront la promotion de notre établissement auprès de leurs amis et proches », déclare M. Bousseta qui ajoute que la direction du complexe le Rocher a mis tous les moyens de son côté pour se distinguer à travers ses services. « Le complexe a déjà reçu deux médailles internationales pour la qualité de ses services », informe le directeur. Le complexe le Rocher sera manifestement le seul à avoir ses quatre étoiles dans la wilaya de Boumerdès. « Nous attendons prochainement la visite de la commission chargée d’attribuer ce genre de distinction », annonce encore M. Bousseta. La volonté d’investir dans le secteur du tourisme dans la wilaya de Boumerdès ou ailleurs existe réellement mais elle reste toutefois bloquée par de nombreux problèmes. Circonvenir ces problèmes à travers la mise en place d’une politique véritablement tournée vers l’ouverture du secteur du tourisme reste l’unique préalable à une véritable relance. Une règle qui s’applique à toutes les régions du pays.






Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)