Boumerdès - Autres événements culturels


Boumerdès, HOMMAGE: Si Muhend U Mhend, cent ans déjà...

La maison de la culture Rachid Mimouni de la ville de Boumerdès abrite depuis avant-hier une importante manifestation culturelle organisée en hommage au grand poète d’expression amazighe, en l’occurrence feu si Muhend U Mhend, placé sous le haut patronage du Haut commissariat à l’amazighité.

 Ce rendez-vous culturel national a été initié par la jeune association Cirta de Boumerdès.

 Quatre jours durant, des conférences-débats, des soirées théâtrales, des expositions ainsi que des concours poétiques animeront les activités de la rencontre qui s’achèvera jeudi. Toutefois, les thèmes centraux pour lesquels les organisateurs affichent un intérêt particulier concernent en premier la réhabilitation de la personnalité culturelle de Si Muhend U Mhend, l’ouverture d’un cadre de débat sur la pratique de la poésie d’expression amazighe et enfin faire de cette rencontre un festival international avec l’apport des communautés étrangères pour la promotion de la poésie d’expression amazighe.

 Etant donné l’aridité culturelle qui a caractérisé la cité de Boumerdès depuis l’été 2005, ces journées sont venues à point nommé pour redynamiser le champ culturel dans cette wilaya.

 Cela étant, d’éminentes personnalités nationales du monde de la poésie seront présentes pour animer des conférences-débats dans le cadre des échanges entre le diverses régions du pays. D’ailleurs, la clôture de cette rencontre verra la présence du duo Merahi Youcef, secrétaire général du HCA, et de Amine Zaoui, directeur de la Bibliothèque nationale, qui co-animeront une conférence-débat consacrée à la vie du poète.

 Enfin, il faut savoir que le poète si Muhend U Mhend Ath Hammadouche est né vers 1845 et est mort en 1906. Il entamera sa vie de troubadour par moments dans la misère et va-nu-pieds. Toute son existence durant, le poète gagnera sa vie en s’exerçant à divers métiers. Et le soir venu, au rythme de la vie du berger, il dépensera toute la rente du jour. Les poètes de sa trempe ne meurent jamais.







Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)