Bouira - Routes


Bouira, Amar Ghoul veut une autoroute aux normes européennes

Normes techniques européennes, sécurité, esthétique et environnement: ce sont les quatre priorités définies jeudi à Bouira par le ministre des Travaux publics Amar Ghoul pour l’autoroute Est-Ouest. Les déclarations du ministre des Travaux publics sont des réponses aux craintes soulevées par les professionnels du secteur sur les normes de construction de cette autoroute, après l’attribution du projet à des groupements chinois et japonais. « L’autoroute sera réalisée selon les normes techniques européennes », a insisté le ministre lors de sa visite d’inspection des chantiers de réalisation de tronçons d’autoroute à Bouira. Cela signifie que la réalisation des ouvrages d’art, des voies, des brettelles d’accès, des points de péage se fera aux normes européennes. Les matériaux comme le béton et les aciers qui seront utilisés dans la construction de cette autoroute devraient également répondre aux normes européennes.

Pour la sécurité des automobilistes, Ghoul a souligné la nécessité d’équiper les divers ouvrages d’art, le grand tunnel de Aïn Chriki et le grand viaduc de Oued R’kham, avec des panneaux de signalisation numérique et d’éclairage, tout en veillant au respect des critères d’aération et d’interventions des secours en cas d’accidents de la circulation. Il a également insisté sur les aspects esthétique et architectural des ouvrages d’art, ainsi qu’à l’aspect environnemental qui prendra en considération les actions de boisement et de protection des oueds attenants aux grands ouvrages d’art.

En ce qui concerne l’avancement des travaux des tronçons actuellement en chantier, le ministre des Travaux publics s’est félicité, lors de son inspection des travaux de réalisation des deux tunnels de Aïn Chriki, de l’évolution des travaux depuis sa dernière visite le 15 juin dernier. Le premier tunnel sera ainsi réceptionné vers la fin du mois de novembre prochain, selon Ghoul. Sur le site de réalisation du grand viaduc de Oued R’kham, le ministre s’est réjoui de la nouvelle dynamique insufflée aux travaux. Quinze mètres seulement séparent désormais les deux bouts du pont, permettant l’ouverture d’un important tronçon de la route reliant Kadiria à Bouira.

La délégation ministérielle a inspecté, d’autre part, les travaux au niveau du tronçon autoroutier reliant Bouira et Laadjiba, sur une distance de 26 km, dont l’avancement a été qualifié par le ministre de « saut qualitatif ». Le taux d’avancement des ouvrages d’art a atteint 70%, alors qu’il est estimé à près de 90% pour les routes. Un autre tronçon doit être achevé avant la fin de l’année. Ce qui constitue une bonne nouvelle pour les automobilistes qui empruntent la RN 5 qui relie Alger à l’est du pays. L’ouverture de ce tronçon va contribuer nettement à l’amélioration du trafic routier sur la RN 5 où souvent d’importants bouchons se forment à cause de la densité de la circulation. La traversée de la petite ville d’Al Asnam, située à la sortie est de Bouira, nécessite en moyenne une demi-heure. Après Bouira, le ministre des Travaux publics devrait se rendre dans les prochains jours à Bordj Bou Arreridj pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux de l’autoroute Est-Ouest.



Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)