Oran - Revue de Presse


Bouillonnement à la SNTA



Les travailleurs du complexe tabac et allumettes (SNTA) de Oued Hamimime,reviennent à la charge. Ils protestent de n'avoir pas bénéficié desaugmentations salariales décidées par le gouvernement.  Selon le communiqué qui nous aété adressé, les travailleurs revendiquent l'application de cette décision, ets'en prennent à leur représentants syndicaux, qu'ils accusent « d'inertie ».  Selon la plateforme derevendication dont nous détenons une copie, les travailleurs de la SNTAdénoncent « le refus du directoire d'engager des négociations à l'effet deconclure un accord salarial et leur permettre de bénéficier des mêmes droitsque l'ensemble des travailleurs des autres secteurs ». Plus loin, ils dénoncent la non application des points restants del'accord du 08 mars 2004, et entre autres, la prime de rendement de 10% aveceffet rétroactif à partir de janvier 2004. Les travailleurs demandent égalementà connaître le sort réservé aux unités de production. Des travailleurs qui sesont présentés, hier, à notre rédaction signalent avoir tenu la veille « unsit-in d'une demi heure, de 09 h 30 à 10 heures, en signe de solidarité avecleurs camarades qui étaient présents à cette date devant leur directiongénérale. Nous refusons de dialoguer avec nos représentants syndicaux qui n'ontrien fait pour améliorer notre sort ou plaider notre cause auprès de ladirection. Ils n'ont même pas réagi devant des suspensions des membres dubureau syndical de l'entreprise ».  Un membre de la section syndicaleprécise que les membres du bureau local ont tenté de dialoguer avec lestravailleurs. Ils ont même proposé une assemblée générale, mais en vain.  Du côté de la direction, on nousprécise « que l'on désigne des représentants et on discutera ».




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)