Blida - A la une


BOUGARA: Les grossistes en fruits et légumes, toujours en grève



BOUGARA: Les grossistes en fruits et légumes, toujours en grève
Après près de dix jours de protestations, les grossistes en fruits et légumes, exerçant au marché de gros de Bougara, se retrouvent toujours au point de départ, chaque partie, campant sur ses positions. En effet, ce mouvement de protestation est survenu après que les prix de location des carreaux et celui de l'entrée des camions aient été augmentés de manière unilatérale par le nouveau concessionnaire du marché. Ainsi, et d'après certaines sources, le prix de location des carreaux (locaux) est passé, en quelques jours, d'entre 2.500 et 3.500 à 15.000 DA, ce qui est jugé excessif par les grossistes. C'est la même chose pour les droits d'entrée au marché qui ont fait un bond en passant de 400 à 600 DA par camion. Toujours concernant les droits, celui du stationnement à l'intérieur du marché est passé de 800 à 1.200 DA, alors que pour ceux de gros tonnage, les commerçants sont désormais tenus de débourser jusqu'à 2.600 DA au lieu de 1.600 auparavant. Outre les prix, les commerçan ts réclament un meilleur entretien du marché qui, faut-il le rappeler est érigé sur une superficie de plus de 4 ha et accueille quotidiennement, des centaines de camions de tous les tonnages. L'éclairage et la sécurité sont aussi au nombre des revendications des commerçants qui n'entendent plus se laisser faire et sont déterminés à aller jusqu'au bout pour reprendre leurs droits, toujours selon notre source. Donc, et chaque jour, les commerçants bloquent la RN 29 à Bougara, causant de grands tracas aux usagers de la route, les obligeant de faire de grands détours pour se rendre à Blida ou à L'Arba et Meftah. Quant aux détaillants qui avaient l'habitude de s'approvisionner auprès du marché de gros de Bougara, ils sont obligés d'aller aux Eucalyptus ou jusqu'à Khémis El Khechna, avec tous les désagréments que cela engendre ainsi que l'augmentation des prix qui en découlent.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)