Boumerdès - Institutions Juridiques


Bordj Ménaïel, La justice se modernise



Les infrastructures du ministère de la Justice connaissent une véritable mue, et ceci dans le cadre de nouvelles réformes entreprises ces dernières années par le département de Tayeb Belaiz. A cet effet, le tribunal de Bordj Menaïel connaît une intense activité afin d’être opérationnel pour le lancement de l’année judiciaire 2007, nous avança M. Medjerab Edouadi, le procureur général auprès de la cour de Boumerdès. L’édifice, qui s’étend sur une superficie de 3.700 m², vient à point nommé pour pallier l’étroitesse de l’ancien tribunal de la ville qui date de l’époque coloniale.

Dotée d’une soixantaine de bureaux, la nouvelle structure judiciaire est équipée d’un réseau informatique intramet, d’un système de télésurveillance moderne en plus de la climatisation, contrastant nettement avec les anciens lieux où le citoyen se sentait mal à l’aise.

Les deux salles d’audience sont ainsi équipées d’une sonorisation des plus performante et il semblerait que la remarque faite à Boudouaou par le ministre de la Justice lors de sa dernière visite a été entendue. Le coût de la facture avoisine les deux cents millions de dinars. Le procureur général précisera que Boumerdès a bénéficié de 6 grands projets pour répondre mieux et prendre en charge les doléances des citoyens dans les meilleures conditions, entre autres l’extension du tribunal de Rouiba, la réalisation de deux nouveaux pénitenciers, le premier dans la localités des Issers et le second à Khemis El-Khechna, avec une capacité globale de 3.200 places, offrant toutes les commodités modernes, précise M. Medjerab, ajoutant que le chef-lieu de la wilaya connaîtra l’édification d’une nouvelle cour de justice. Au même moment, le centre de rééducation pour mineurs est en phase de finition puisque l’édifice, qui a subi des dégâts considérables lors du séisme de 2003, sera livré à l’orée de 2007.

Enfin, notons que le tribunal de Bordj Menaïel offre la possibilité de résidence puisque cinq logements s’y greffent à l’édifice.






Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)