B.B.Arreridj - Revue de Presse


Bordj Bou Arréridj

Un service des salaires pour l?éducation Installée en 2001 par décret ministériel en vue de la centralisation de la gestion des salaires des fonctionnaires de l?éducation, la cellule des salaires est un des services les plus importants de la direction de l?éducation. Longtemps affecté aux intendants des établissements scolaires, le traitement des salaires est depuis 2001 de la compétence de cette cellule afin de résorber les dysfonctionnements constatés et pour une plus grande maîtrise des postes budgétaires de l?éducation nationale. Ce nouveau service administratif à la direction de l?éducation de la wilaya de Bordj Bou Arréridj compte à sa charge le paiement et le contrôle des salaires de 10 000 fonctionnaires. Paradoxalement, malgré l?importance de leur volume de travail et de la complexité de leur fonctionnement et de leur fonction, les trois structures qui composent ce service demeurent dans un état de délabrement administratif très avancé. Installé à titre provisoire dès sa création dans une aile vétuste de la vieille école Benziouèche de Bordj Bou Arréridj, le service des salaires de la DE souffre de multiples problèmes matériels ; et ce n?est que miracle (peut-être grâce à la compétence de ses employés et à l?abnégation de ses cadres) s?il continue à s?acquitter de ses tâches. Manque de mobilier, exiguïté et insalubrité des lieux, manque de matériel informatique et de reprographie, manque de véhicules de service, etc. La cellule des salaires cantonnée dans des box vétustes et étroits subit les affres des saisons et travaille dans les pires conditions. Ni l?aide substantielle et souvent maigre de l?APC qui ne peut résoudre ces problèmes ni la bonne volonté des agents ne peuvent changer les choses. Pourtant, selon une source digne de foi, ce service dispose normalement d?un budget pour son fonctionnement. Par ailleurs, aussi bien la wilaya que la direction de l?éducation disposent bien de locaux convenables et dignes d?une administration de cette importance. Selon certains employés de cette cellule, on en est arrivé à acheminer les états des salaires des enseignants vers le Trésor par taxi ! Et pour dégager des espaces nécessaires à la bonne marche du service, on était réduit à transformer des toilettes en bureaux ! Devant cet état alarmant dans lequel se débat ce service, les employés attendent beaucoup du nouveau wali et du nouveau directeur de l?éducation pour qu?ils apportent des solutions adéquates et définitives à leurs préoccupations.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)