Blida - Revue de Presse


BLIDA

Le congé avant tout Mercredi matin, gare ferroviaire de Blida : des colis attendent d?être chargés dans les wagons à destination de Bouira en passant par Alger. Surprise ! Les employés refusent d?assurer le service pour la simple raison qu?ils auraient reçu l?ordre de ne pas travailler les journées du mercredi et du jeudi. Discussions, palabres, atermoiements et prières auront raison des agents de l?entreprise et les colis ont pu partir sur Alger. Le destinataire de la marchandise appelle quelque temps après pour annoncer que ceux d?Alger refusent également d?assurer le travail pour lequel ils sont rémunérés. Coups de fil, rediscussions mais cette fois-ci, personne ne « plie » et le client se verra rabroué avec une marchandise qui passera quelques jours aux entrepôts de la capitale. « A l?heure où des compagnies aériennes de transport de marchandises cherchent des créneaux horaires durant les fins de semaine ou les jours fériés pour écouler le plus gros de leurs marchandises, notre pays continue à agir selon un modèle qu?on croyait révolu », s?est exclamé le client qui n?en revenait pas.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)