Blida-Un documentaire de France télévisions : Sur les traces de l’auteure Assia Djebar



La chaîne France Télévision est en Algérie sur les traces sur la grande auteure algérienne, Assia Djebar, et ce, à travers une quête filmiquement initiatique à Alger, Blida et Mouzaïa.

Une équipe de France Télévision séjourne en Algérie pour les besoins d’un documentaire sur l’auteure algérienne d’expression française -ou de langue française comme a bien voulu le préciser Amin Maalouf dans le quotidien Le Monde des livres du 10 mars 2006- Assia Djebar et a suivi son itinéraire d’enseignante, de lycéenne et d’écolière à Alger, Blida et Mouzaia. Dans ces deux dernières villes, le lycée El Feth où la petite Algérienne avait obtenu son bac, eut la grande part avec plusieurs plans filmés. : cour, salle de cours, bibliothèque, stade et divers couloirs furent immortalisés avant de rejoindre Mouzaia où le père à l’écrivain était instituteur depuis 1937, lui qui était sorti de la célèbre école de Bouzaréah en 1932 après trois années d’études. La toujours jeune madame Zoubida fut sa camarade de classe et voisine quasiment de palier. Que de souvenirs évoqués et de larmes furtivement essuyées ! Quel chemin parcouru depuis cette chambre de la maison du premier étage au centre du village de Mouzaia avec la fenêtre donnant sur la place jusqu’à sa nomination à l’Académie française. Il y aura même deux élèves du secondaire au lycée El Feth qui liront des passages du discours de l’Algérienne devant ses pairs de l’Académie et le vœu de l’équipe de télévision de renflouer les étagères de la bibliothèque de l’établissement de quelques titres de la romancière. Le documentaire passerait la première fois le 8 mars prochain, journée internationale de la femme ; une des chaînes publiques françaises consacrera une tranche horaire à la romancière algérienne de langue française sous l’angle " la soif d’écrire ", en rappel au premier roman de l’Académicienne, La Soif. A Blida, l’idée d’un musée consacré à la grande dame revient sur le tapis et les enseignants de FLE ont promis de s’y mettre pour redonner l’ambiance de l’époque dans un des coins du vaste ex.collège de jeunes filles.






Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)