Oran - Revue de Presse


Blida La pomme de terre revient à de meilleurs sentiments

Après avoir tenu le haut du pavé durantplusieurs mois, la pomme de terre a enfin daigné revenir à des prix un peu plusaccessibles aux bourses moyennes, à la grande joie de ces derniers. Ainsi et cedepuis jeudi dernier, la tendance à la baisse des prix de la pomme de terres'est faite sentir.  De38 à 45 DA, la patate est passée jeudi à 33 DA et vendredi à 30 DA lekilogramme. Et d'après certains commerçants, son prix passera probablement au-dessusde la barre des 30 DA. Cette baisse de prix de ce légume très puisé par lesAlgériens s'explique par sa disponibilité en très grandes quantités, surtout àl'ouest du pays, de Aïn Defla à Mascara où elle est produite en quantitésimportantes. D'ailleurs les gens ont repris leur habitude d'acheter de grandesquantités de ce féculent que les mères de famille estiment nécessaires à lamaison. Tant mieux pour nous. Pour ce qui est des autres légumes, la tendanceest aussi à la baisse. Ainsi, les petits-pois qui sont restés longtemps entre100 et 150 DA le kilo, sont passés en deux jours à 70 DA, de qualité et decalibre moindre, mais c'est toujours ça! Les artichauts et les fèves coûtententre 20 et 35 DA, les oignons, secs ou frais entre 20 et 25 DA, les carottes à30 DA ainsi que les navets. Pour la tomate, il faut débourser entre 30 et 40DA, et 30 DA pour la betterave. En ce qui concerne les fruits, l'orange a prisdes ailes et coûte entre 80 et 140 DA le kilo, la banane ne descend plusau-dessous de 80 DA, la mandarine entre 50 et 90 DA, les pommes, enfin, coûtententre 100 et 140 DA. Pour les fruits, et depuis quelques années, nousremarquons la mise sur le marché de grandes quantités de pommes et de poiresqui commencent à être détériorées après un long séjour dans les frigos. Cesfruits sont alors vendus à bon prix (entre 50 et 80 DA le kilo) et font la joiedes bourses moyennes.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)