Biskra - Revue de Presse


Biskra

Retour des criquets pèlerins Après quatre mois environ -voir El Watan du 17 juin- ne voilà-t-il pas que les criquets pèlerins sont de retour dans les Ziban. Les premiers essaims venus de Ouargla et de Laghouat,a près avoir franchi les limites du territoire de la wilaya de Biskra, ont été aperçus hier matin à Besbes, une commune agropastorale située à l?extrême sud-ouest de la daïra de Sidi Khaled. Selon des témoins oculaires, ces premiers essaims étaient formés de criquets matures, principalement des sauterelles femelles dites djerrada mgamha, c?est-à-dire prêtes à pondre et reconnaissables à leur vol lourd et presque silencieux. Nos interlocuteurs, -des pasteurs nomades besbessis qui connaissent bien les habitudes des criquets - prétendent que c?est la perturbation atmosphérique qui a sévi une semaine durant sur le nord du Sahara qui aurait ramené prématurément ces essaims.Ils ajoutent sentencieusement que les criquets vont demeurer dans la région d?autant que les dernières pluies ont copieusement arrosé le désert favorisant ainsi le phénomène de la ponte dans les endroits sablonneux, endroits fort connus et qu?il faudra traiter tout de suite avec les moyens adéquats, si on désire vraiment ne pas refaire les erreurs de l?année précédente. Le malheur des uns fera toujours le bonheur des autres, en effet quand nous avons appris à nos interlocuteurs qu?au même moment, des essaims étaient signalés en Libye et de l?autre côté de la frontière égyptienne, le plus âgé de nos hôtes leva ses bras pour dire : « Dieu que le Ciel vous entende et que le dhahraoui (vent dominant d?Ouest) continue à souffler encore quelques jours comme maintenant, il détourna ce faisant, loin d e nous la malédiction de la vallée du Nil, qui j?espère retourner d?où elle est partie du temps des Pharaons ! »
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)