Biskra, Omar Bernaoui ouvre le bal



L’auteur de l’inoubliable «Pour toi ma patrie» (Min ajlika ya watani») a choisi la veille du Ramadhan pour présenter son nouvel ouvrage «La seconde naissance». Oeuvre autobiographique qui relate la vie de l’auteur à travers des souvenirs qui ont refait surface, des rencontres et des recoupements. A partir de ces clichés, Bernaoui refait le montage de sa vie, une vie qui a commencé à Biskra pour se perdre dans les méandres de Tunis, où il fera la connaissance de personnalités politiques et littéraires telles Tahar Guiga, Chedli Leklibi, Athmane Kaak ou encore Aziz Aguerbi le compositeur.
Damas, le Caire et Baghdad seront d’autres itinéraires. De Baghdad il dira: «J’ai adoré Baghdad pour l’odeur enivrante qui s’exhalait de chaque demeure et pour la vénération que voue ce peuple à notre Révolution». De Biskra, Bernaoui gardera le souvenir de Saïd Lemharmi, montreur de serpents, qui un jour en public écrasera sous ses dents un scorpion vivant. «Cette scène évoquera toujours en moi la misère d’un peuple tentant de survivre par ses propres moyens sous l’occupation».
A l’issue de son bref exposé sur son dernier ouvrage, Bernaoui sera invité par un confrère à donner des détails sur son recueil de poèmes édité par le ministère des Moudjahidine. «Je remercie au passage le ministre des Moudjahidine d’avoir honoré mon oeuvre pour le 50ème anniversaire de la Révolution. Mais ce que je continue de revendiquer, ce sont mes droits d’auteur. Je ne suis pas certes le seul dans ce cas, mais mon ami Aboulkacem Khamar est dans la même situation. Pour ma part, si le ministre ne bouge pas, je ferai bouger la justice».
Réussie grâce au doigté de Abdelhamid Zekiri, chargé de la communication auprès du wali, cette manifestation, qui a drainé un public de connaisseurs, a eu l’impact attendu auprès des Biskris amateurs de belles lettres.





Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)