Béjaia - Saïd El-Bedjaouy

Biographie de Saïd El-Bedjaouy




Ce très grand saint, qui était, comme son nom ethnique l’indique, originaire de Bougie, vint s’établir à Tlemcen. Il fut favorisé de plusieurs révélations célestes. Ce cheik, étant venu chercher un refuge auprès de nous à Yebder, quand les chrétiens (que Dieu les extermine) s’emparèrent de Tlemcen (1543 de J-C) (1), je me rendis auprès de lui en compagnie de mon père et nous reçûmes sa bénédiction. Il dit à mon père : « Tous les habitants de Tlemcen, y compris Mohammed, rentreront dans la ville, mais Saïd n’y retournera pas » Sous le nom de Mohammed, il voulait désigner le sultan (Abou Abdallah) (2). En effet, le cheikh se retira du coté de Mléta, où il mourut. On l’inhuma dans un endroit appelé la Fontaine des Larrons. Sa mort eut lieu en 950 (inc. 6 avril 1543). Il avait coutume de dire à ses disciples : « Saïd deviendra gardien de silos » Effectivement, on creusa des silos autour de sa tombe et on y installa aussi des ruches. On raconte qu’une caravane de chrétiens, venue d’Oran avec des ânes pour faire des provisions de grain, fut assaillie par toutes les abeilles du rucher, lesquelles tuèrent tous les ânes de la caravane sans exception, et que, grâce à la bénédiction céleste dont le cheikh était favorisé, les ânes des musulmans furent épargnés par ces insectes.
Le fait suivant m’a été rapporté par le cheikh Belqacem El-Baghdady El-Hidjazy, disciple du cheikh Saïd ; voici ses paroles : « je me disais en moi-même : Ah ! si sidi Saïd pouvait me faire connaître le moyen d’arriver jusqu’à Dieu ! A peine cette idée m’eut-elle traversé l’esprit que le cheikh se mit à rire et me dit : Lis donc l’entretien secret, par Ibn At’aillah ».

Notes

1 Voyez complément de l’histoire des Béni-Zéïyan, par l’abbé Bargès .p449 et suivantes. Histoire d’Oran par Léon Fey, p86 et 87 ; Marmot Carvajal, Déscription générale de l’Afrique, tome II, p346
2 Ibid


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)
X

Notre page facebook