Constantine - Kamel Bouda


Biographie de Kamel Bouda

Biographie de Kamel Bouda
Kamel BOUDA (né en 1957) - Brillant interprète de Malouf

Né le 8 mars 1957 à Constantine. Scolarité : d'abord à El Ketania, une école dont l'édifice se trouve près de la tombe de Salah Bey. Cette médersa est très célèbre. Située dans la vieille ville (à Souk El Asser), elle garde les aspects de l'urbanise Khaldounien. El Omran El Hadhari. Le lycée Rédha Houhou insolite qui constitue un chef d'ouvre architectural et d'où de nombreuses promotions de bacheliers sont sorties. Un lycée référence.

Le jeune Kamel Bouda a commencé ses débuts artistiques en chant individuel et dans les chorales au lycée où il émergea du lot
S'intéressant au patrimoine andalou Constantinois notamment le malouf, le Hawzi. et le Mahdjouz. ? il a également excellé dans le Zadjal. qui est une forme d'expression poétique en arabe dialectal comparativement au Mouachchah.. Il fréquenta le Conservatoire sous la direction de Cheikh Kaddour Darsouni et Brahim El Amouchi notamment où des prestations musicales s'organisaient sous le générique de "Gai jeudi", Avec sa belle voix Kamel Bouda devient vite le "rossignol'' du Vieux Rocher. Il va du soprano au baryton malgré son jeune âge.

Il fut primé dans de nombreuses festivités. Festival de la chanson algérienne : premier prix avec Kaddour Darsouni . Kamel Bouda interpréta la chanson Dawi ya Adra Hali (0 vierge, guéris mon mal). Très sollicité dans les mariages et les noces des familles constantinoises et dans tout l'Est du pays. Quelques passages marquant à la télévision où il a interprété l'opérette Samra ou Beida (La brune et la blonde). Il est de ceux qui ont introduit le bendir et les dikrs des Aissaouas dans l'orchestre; Constantinois (interprétation des mdih.). Continue à perfectionner ses récitals en ajoutant l'interprétation de Nouba telles noubat El Maya (Layali Sourour) et noubat El Resd qui est la reine des noubates. Il semble être emporté par l'octave ferganienne et la technicité de Raymond. Il a de l'admiration pour Chaou, Guerouabi et Koufi..
la famille de kamel bouda est originaire de kabylie, exactement du village tigrine dans la commune de boudjellil (tazmalt)
said ali - fonctionnaire - bejaia22/04/2009 - 3071



Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)