Skikda - Abderrezak Bouhara

Biographie d'Abderrezak Bouhara


Biographie d'Abderrezak Bouhara
Né en 1934 à Collo. Il fait des études au collège moderne et interrompe sa classe de terminale section-Math/ élém du lycée d’Aumale à Constantine pour rejoindre l’Armée de Libération Nationale. De 1955 à 1977 il fait sa carrière dans l’armée comme officier de l’ALN puis à l’indépendance au sein de l’A.N.P. où il poursuit sa formation à l’Ecole militaire de Homs en Syrie, il en sortira Major de promotion. Il obtient une Licence en sciences militaires de l’Académie de guerre du Caire et sera désigné comme premier officier de l’A.N.P. en stage à l’Ecole d’Etat Major de Paris.

Successivement il est Aide de camp du président Ben Bella en 1962, Chef d’Etat Major de la 3eme Région Militaire à Béchar en 1964, attaché militaire aux ambassades de Paris (65) et de Moscou (68) entrecoupant cette période par le commandement de la brigade algérienne en mission sur le canal de suez lors de la guerre israélo-arabe de 1967. Il occupe ensuite le poste d’ambassadeur à Hanoi pendant les bombardements américains sur cette ville et devient Wali d’Alger en 1975. en 1977, il met fin à sa carrière militaire avec le grade de lieutenant-colonel. Il sera Ministre de la santé en 1979 et occupera divers postes de dirigeant au sein du Parti du FLN jusqu’au 7ème congrès.

Sénateur et membre du conseil de la nation depuis janvier 2004. Il est l’auteur d’un livre autobiographique « les viviers de la Libération » paru aux éditions Casbah en 2001.Une suite à cette publication est attendue...





Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)
Numéro commentaire : 71847
Posté par : Mbarek Djelloul
Profession : Fonctionnaire
Ville : Bouira
Pays : Algérie
Date : 11/02/2013
Message : Nous avons perdu un grand homme que j'ai eu le privilège de connaître lorsqu'il était Ministre de la santé.En tant que Ministre,il avait donné un grand souffle au secteur de la santé ,malgré la crise économique de l'époque. En cette douloureuse circonstance,j'adresse mes sincères condoléances à tous ses proches d'abord,puis à toute l'algérie ensuite. Que Dieu ait son âme et puisse l'accueuillir en son vaste Paradis.



Numéro commentaire : 18112
Posté par : OUCHENE
Profession : Ecrivain Public
Ville : Ain Kercha
Pays : Algérie
Date : 18/08/2011
Message : Monsieur, Chérif OUCHENE BP. N° 80 04355 Ain Kercha (Algérie) Tél. n°: 00.213.7.74.00.55.58 @: pasteur_2510@yahoo.fr Ain Kercha – Jeudi, le: 18 Août 2011 Destinataires: -Son Excellence, Monsieur, Le Président de la République Algérienne, -Monsieur, Le Premier Ministre, -Messieurs, de l'Alliance (FLN, ONM et RND) OBJET: Expression d'Émotions. Monsieur, Le Président de la République, Messieurs, Les Traitres et Lâches de la Nation Algérienne! (Alliance) Depuis bien longtemps plus particulièrement, depuis la date tragique (Nakba) du: 08/04/1999, je n'ai pas ressenti une aussi grande impression de sentiments de joie comme celle d'Il y'a quelques jours en voyant sur les journaux du monde entier le Dictateur Hosni MOUBARAK sur une civière, dans une cage tout humilié. Ca m'a fait sincèrement du bien. Dieu Merci… Il existe enfin! Pour un grand plaisir complet, j'aurais aimé vous voir vous Monsieur, BOUTEFLIKA et votre alliance BELKHADEM et OUYAHIA, dans cette cage à la place de ce MOUBARAK. Ce MOUBARAK qui, à la rigueur lui était un vrai égyptien, contrairement à vous qui êtes de vrais Mercenaires sans aucun lien avec le peuple Algérien. Des preuves noires sur blanc existent et laissent apparaitre que vous êtes les ennemis de l'Algérie et du peuple Algérien. Laissez-moi exprimer ma joie en pissant dessus votre passé glorieux, vos origines et vos ancêtres. L'heure de vérité a sonnée Messieurs, les Dictateurs, les Voleurs, les Bâtards, les Fils de Putes, les Traitres, les Lâches, les Terroristes et les Tortionnaires! Je n'ai pas le droit de vous comparer aux animaux car, j'aime les chiens et les chats. Mettez-vous bien dans vos têtes que vos civières et vos cages sont prêtes. C'est juste une question de temps et, vous seriez lynchés et lapidés. N'oubliez surtout pas aussi que la pisse de Chérif OUCHENE soit toujours mieux algérienne que le sang qui coule dans vos veines vous Monsieur, BOUTEFLIKA et votre alliance (FLN, ONM et RND). أرحل يا كبول – أرحل يا لقيط – أرحل يا فرخ – أرحل نيك أمك Dégage Nique ta Mère! Chérif OUCHENE



X
Notre page facebook