Chlef - Revue de Presse


Benrabah Nourredine (Directeur de l?Environnement )



« Le rejet des huiles est une menace » M. Benrabbah Nourredine est à la tête de la direction de l?Environnement depuis 2005. Dans cet entretien, il nous parle de tout ce qui a été fait dans ce domaine depuis son arrivée.  D?abord, Voulez-vous nous donner un aperçu sur les missions de votre direction ?  La direction l?environnement est un service du ministère de l?aménagement du territoire et de l?environnement. C?est l?organe principal en matière de contrôle de l?application des lois et règlements relatifs à la protection de l?environnement. Il met en ?uvre le plan d?action du MATE et délivre les visas prévus par la législation dans le domaine de l?environnement. De même, il participe activement au programme de développement de la wilaya et prend, en liaison avec les autres organes de l?Etat, les mesures visant à prévenir et à combattre toutes les formes de dégradation, de pollution et de nuisances.  Dans ce cadre, comment s?effectue la gestion des déchets ménagers ?  Le ministère a initié des actions pour l?amélioration du service public chargé de la gestion des déchets ménagers et à ce titre, il y a eu l?étude du schéma directeur pour la commune de Chlef et pour quinze autres, dont l?opération est en cours.  Comme première étape de ce dispositif, il y a eu mise en place d?un CET?  Effectivement, il a été procédé, il y a deux ans, à la mise en service d?un centre enfouissement technique des déchets ménagers à la sortie ouest de Chlef. Il prend en charge, pour le moment, les besoins de cette importante agglomération en attendant l?élargissement de ses activités à d?autres communes voisines, d?autant que sa gestion sera confiée, sous peu, à une EPIC. Le CET en question a fait l?objet d?une étude pour la réalisation d?un deuxième casier qui aura une durée de vie minimale de 10 ans. Des propositions ont été faites pour la réalisation d?autres infrastructures du genre dans d?autres groupements communs.  Votre mission ne semble pas de tout repos en matière de contrôle?  Absolument, nous sommes mis à rude épreuve pour veiller au respect des conditions en matière de protection de la santé des populations et de l?environnement. La direction mène régulièrement des actions de contrôle et de surveillance en tant qu?organe et membre de la commission de contrôle et de surveillance des installations industrielles et des établissements classés. Nos recommandations visent, par exemple, à réduire et ou à éviter les sources de pollution ou de nuisance.  La mise en service d?une station d?épuration des eaux usées est-elle un plus dans ce domaine ?  Oui, la mise en place d?une telle station est une première. L?eau traitée, qui est ensuite lâchée dans l?Oued Cheliff, peut servir même à l?irrigation des terres agricoles sur la plaine du Cheliff. Néanmoins, les huiles usagées dégagées par les stations de lavage représentent une menace pour cet important investissement qui n?est destiné qu?à l?épuration des eaux ménagères. Pour cela, nous avons fait obligation aux gérants de ces stations de lavage, au nombre de cent, de réaliser des dégraisseurs pour la récupération de ces huiles.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)