Ain Témouchent - Beni Saf


Béni-Saf élue «ville amie des enfants» par l’Unicef



«Béni-Saf, ville amie des enfants», c’est l’accord-cadre de coopération 2006-2011 qui vient d’être signé, ce mardi, au siège de l’hôtel de ville de Béni-Saf, entre l’Unicef, l’APC et la Fasde, représentées consécutivement par M. Raymond Janssens bureau-Algérie, le maire de Béni-Saf, M. Mohamed Zahraoui, et Mlle Karima Ouhcine, présidente de cette ONG (Droits de l’enfant).

Ce document porte l’engagement de chacune de ces trois parties à fournir tous les moyens utiles et développer les mécanismes nécessaires pour permettre à ce projet d’atteindre ses objectifs.

«Ville amie des enfants» est une initiative de l’Unicef lancée en 1996 à Istanbul en Turquie (2ème conférence des N.U. sur les établissements humains). C’est un mouvement mondial qui rassemble aujourd’hui près de 820 villes dans le monde dont 32 sur le continent africain. En Algérie, Béni-Saf est la 3ème ville d’Algérie, après Batna et Tizi-Ouzou, à être choisie par l’Unicef pour devenir membre de ce mouvement dont le secrétariat se trouve à Florence en Italie. Le projet est en lui-même ambitieux dans la mesure où il garantit aux enfants un bon départ dans la vie, d’où l’idée de faire des villes vivables pour tous et selon les termes de l’Unicef, «les enfants d’abord». Le document atteste que tous les enfants doivent être protégés, avoir droit à la santé, à l’éducation et une large connaissance de leurs droits. En effet, la matinée de ce mardi a été consacrée à la présentation du projet. Mais avant, les 03 représentants avaient tour à tour prononcé une allocution. Le représentant de l’Unicef a reconnu avoir été convaincu par le travail de proximité à l’égard des enfants entrepris par la Fasde. Il a surtout dit du bien de Béni-Saf: «Béni-Saf est une ville charmante et que s’il reste encore des belles choses à faire, l’essentiel est là et acceptable». Notons là que M. Janssens avait visité une école, la maternité de l’hôpital et quelques autres établissements publics. Il a aussi fait une virée dans la ville et dans quelques coins historiques. Le maire, quant à lui, s’est engagé à respecter entièrement les clauses de l’accord.

L’après-midi de ce mardi a été consacré aux ateliers où des commissions de travail ont été installées autour de quatre thèmes, la santé, la participation, la protection et l’éducation. Chacune des commissions devait identifier et lister les insuffisances relevées dans chacun de ces domaines puis établir un plan d’action sur lequel le projet devra prendre son point de départ. Plusieurs associations venues des quatre coins du pays et des enfants de la ville de Béni-Saf ont assisté à cet évènement, qualifié d’historique par tous les présents. «Béni-Saf, ville amie des enfants» a pour objectif de promouvoir des actions facilitant l’insertion des enfants bénisafiens dans la vie de leur cité et leur ouverture sur leur ville. Salim, ce jeune de 15 ans, a été même trop vite en besogne. Dans son intervention, il a souhaité voir un jour s’instaurer une ApcE, E comme enfants. Quelle audace !

Le chantier «Béni-Saf, ville amie des enfants» a démarré mardi. Il est piloté par l’Unicef qui, fréquemment, évaluera l’avancement des travaux avant le classement définitif en l’an 2011. Aujourd’hui, une chose est évidente, le défi est lancé et les Bénisafiens adultes sont désormais implicitement impliqués. Ils doivent être souvent à l’écoute de ces «petits» Bénisafiens.






Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)
Numéro commentaire : 29483
Posté par : azza sorya
Profession : conseil Gél du Val de marne
Ville : Creteil
Pays : France
Date : 25/03/2012
Message : Très bonne initiative j'encourage tous les membres ainsi que les habitants de cette petite ville si chère à mon cœur à continuer à œuvrer pour la bonne cause avec notre soutien.