Oran - Revue de Presse


Benaoum et Oukili condamnés à deux mois de prison



Ahmed Benaoum et Ahmed Oukili, respectivement PDG et directeur de publication d?Erraï, ont été condamnés hier par le tribunal d?Es Seddikia, selon un communiqué du collectif du journal, dont le siège est à Oran, à deux mois de prison ferme et à 10 000 DA d?amende pour « outrage à corps constitué ». Le tribunal a donc jugé recevable la plainte déposée par le directeur de la Sûreté de la wilaya d?Oran. « Le dépôt de cette plainte a été motivé par des articles de presse publiés dans les colonnes d?Erraï et du Journal de l?Ouest mettant en cause la gestion et les dépassements du chef de la Sûreté de la wilaya d?Oran », a annoncé le collectif du quotidien. Ahmed Benaoum a été auditionné une première fois par le magistrat instructeur près le tribunal d?Es Seddikia en juin 2003 et a été placé sous contrôle judiciaire dans le cadre de cette affaire. La scène politique locale, à Oran, a vibré de longs mois aux rebondissements d?une « guerre ouverte, par presse interposée, entre l?actuel chef de la Sûreté de wilaya et Ahmed Benaoum », qui dira, d?ailleurs, à son sujet : « Ce sont des instructions venues des plus hautes sphères de l?Etat qui l?ont instruit pour engager des enquêtes sur moi. » Pour rappel, ce même tribunal avait reporté l?audience précédente, sur demande des avocats de la défense, qui ont insisté sur la présence des plaignants. 




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)