Algérie - Revue de Presse


Ben Abbou : « Pas de privatisation sans le partenaire social »

Appréhendé hier en marge de la rencontre qui s?est tenue au sujet du dossier des privatisations que le chef du gouvernement vient de remettre sur le tapis, le secrétaire général de la Fédération des travailleurs de l?agroalimentaire, Kamel Ben Abbou, a réitéré, une fois de plus, qu?aucune privatisation ne sera acceptée dans son secteur sans l?association du partenaire social. « Il faut que la Fédération soit impliquée dans le processus de privatisation », a-t-il dit. Il convient de préciser que le secteur de l?agroalimentaire compte le plus grand nombre d?entreprises, près de 400, selon Ben Abbou. Ce dernier estime que ce n?est pas la position de la base qui n?est pas claire, rappelant la véritable démonstration de force qu?on faite les travailleurs de son secteur le 20 septembre dernier. « A l?UGTA d?éclairer sa position » par rapport à ce dossier de privatisation, selon lui. M. Ben Abbou s?interroge en fait sur cette « opacité » qui entoure ce dossier. La Fédération compte réunir dans les prochains jours ses sections syndicales à l?effet de répondre à la vision du gouvernement en ce qui concerne la privatisation.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)