Algérie



Belmadi tire les enseignements



Si le sélectionneur national Djamel Belmadi préfère semontrer optimiste concernant la prestation de son équipe face au Burundi, lors du match amical (1-1), il souhaite,néanmoins, maintenir une certaine exigence sur leniveau collectif et l'efficacité.Si le sélectionneur national Djamel Belmadi préfère semontrer optimiste concernant la prestation de son équipe face au Burundi, lors du match amical (1-1), il souhaite,néanmoins, maintenir une certaine exigence sur leniveau collectif et l'efficacité.
Apied d'oeuvre depuis samedi dernier à Doha, les joueurs dusélectionneur national DjamelBelmadi ont profité de ce premier test pour régler leurs automatismes avantle second match amical, prévu dimanche prochain face au Mali, dansce qui sera un véritable test révélateuravant la campagne africaine.
"Il y a des motifs de satisfaction, on avu un adversaire athlétique. Lesjoueurs m'ont dit qu'ils n'ont jamaisdémarré une Can en passant par uneétape de préparation pareille", a indiquéBelmadi après le match.Djamel Belmadi a profité de l'occasionpour faire tourner son effectifafin d'avoir une idée précise surchaque élément. Il a même testé deux schémas tactiques pendant cette jouteamicale contre le Burundi, dont ils'agit de la première participation à laCoupe d'Afrique des nations.D'abord, Belmadi a procédé à unebelle revue d'effectif pendant les 90minutes de la partie. Après une heurede jeu, l'entraîneur incorpore troischangements à la fois. Benacer à laplace de Brahimi, Farès remplaceBensebaïni, alors qu'Ounas succède à Belaïli. Quelques minutes plus tard à la 74e minute plus précisément, Belmadi procède à un double changement en incorporant Boudaoui et Slimani à la place respectivement de Guedioura et Bounedjah, auteur de l'unique but de la sélection algérienne.
Le technicien algérien opte, désormais,pour un 4-4-2 avec Bennacer et Boudaoui à la récupération, Feghouliailier droit, Ounas ailier droit et Mahrez devant qui tourne autour de l'attaquant Slimani. "On a décidé de jouer avec 4 milieux offensifs parce qu'on savait qu'on allait avoir un bloc défensif bas enface. On a choisi d'aligner des joueurs créatifs dans toute la latéralité, c'est pour ça qu'on a mis Brahimi, Feghouli, Belaïli et Mahrez avec un attaquant devant. C'est un peu les principes qu'on a eus face au Togo, ça nous a réussi à ce moment", a-t-il expliqué. Il y a lieu de signaler l'exclusion du groupe du joueur Haris Belkebla pour "mauvais comportement" et son remplacement par le milieu de terrain de l'USM Alger, Mohamed Benkhemassa.
Ce dernier rejoindra le groupe à Doha dans les prochaines heures. La sélection algérienne aura encore un autre test dimanche prochain avant declôturer sa préparation en vue de laphase finale de la Coupe d'Afrique des nations prévue en Egypte du 19juin au 21 juillet.Djamel Belmadi a déjà indiqué que les deux matchs amicaux face au Burundiet au Mali, deux adversaires qualifiéspour la Can-2019, seront très importants dans la préparation de l'équipe. "Ces rencontres vont me permettre d'avoir une idée claire sur la composante de l'équipe et de là, à mieux préparer le premier match du tournoi face au Kenya le 23 juin", a indiquél'entraîneur Djamel Belmadi.Les Verts vont continuer leur préparation à Doha, au Qatar, jusqu'à la veillede leur départ vers l'Egypte pourprendre part à cette édition de la Can 2019.
L'entraîneur poursuit son programmede préparation sous une chaleurintense et une humidité importante pour permettre aux joueurs des'acclimater aux conditions de cetterégion. Belmadi tentera d'apporter les correctifsqui s'imposent avant la compétition Le coach espère mettreà profit le second match amical face au Mali pour dégager une équipe typesolide et choisir du coup son schématactique.Le prochain match amical contre leMali aura lieu sans la présence dupublic ni la presse. L'entraîneurBelmadi a exigé le huis clos pour éviterdes fuites, préparer ses plans etaffûter ses armes en v e de la première sortie face au Kenya
Apied d'oeuvre depuis samedi dernier à Doha, les joueurs dusélectionneur national DjamelBelmadi ont profité de ce premier test pour régler leurs automatismes avantle second match amical, prévu dimanche prochain face au Mali, dansce qui sera un véritable test révélateuravant la campagne africaine.
"Il y a des motifs de satisfaction, on avu un adversaire athlétique. Lesjoueurs m'ont dit qu'ils n'ont jamaisdémarré une Can en passant par uneétape de préparation pareille", a indiquéBelmadi après le match.Djamel Belmadi a profité de l'occasionpour faire tourner son effectifafin d'avoir une idée précise surchaque élément. Il a même testé deux schémas tactiques pendant cette jouteamicale contre le Burundi, dont ils'agit de la première participation à laCoupe d'Afrique des nations.D'abord, Belmadi a procédé à unebelle revue d'effectif pendant les 90minutes de la partie. Après une heurede jeu, l'entraîneur incorpore troischangements à la fois. Benacer à laplace de Brahimi, Farès remplaceBensebaïni, alors qu'Ounas succède à Belaïli. Quelques minutes plus tard à la 74e minute plus précisément, Belmadi procède à un double changement en incorporant Boudaoui et Slimani à la place respectivement de Guedioura et Bounedjah, auteur de l'unique but de la sélection algérienne.
Le technicien algérien opte, désormais,pour un 4-4-2 avec Bennacer et Boudaoui à la récupération, Feghouliailier droit, Ounas ailier droit et Mahrez devant qui tourne autour de l'attaquant Slimani. "On a décidé de jouer avec 4 milieux offensifs parce qu'on savait qu'on allait avoir un bloc défensif bas enface. On a choisi d'aligner des joueurs créatifs dans toute la latéralité, c'est pour ça qu'on a mis Brahimi, Feghouli, Belaïli et Mahrez avec un attaquant devant. C'est un peu les principes qu'on a eus face au Togo, ça nous a réussi à ce moment", a-t-il expliqué. Il y a lieu de signaler l'exclusion du groupe du joueur Haris Belkebla pour "mauvais comportement" et son remplacement par le milieu de terrain de l'USM Alger, Mohamed Benkhemassa.
Ce dernier rejoindra le groupe à Doha dans les prochaines heures. La sélection algérienne aura encore un autre test dimanche prochain avant declôturer sa préparation en vue de laphase finale de la Coupe d'Afrique des nations prévue en Egypte du 19juin au 21 juillet.Djamel Belmadi a déjà indiqué que les deux matchs amicaux face au Burundiet au Mali, deux adversaires qualifiéspour la Can-2019, seront très importants dans la préparation de l'équipe. "Ces rencontres vont me permettre d'avoir une idée claire sur la composante de l'équipe et de là, à mieux préparer le premier match du tournoi face au Kenya le 23 juin", a indiquél'entraîneur Djamel Belmadi.Les Verts vont continuer leur préparation à Doha, au Qatar, jusqu'à la veillede leur départ vers l'Egypte pourprendre part à cette édition de la Can 2019.
L'entraîneur poursuit son programmede préparation sous une chaleurintense et une humidité importante pour permettre aux joueurs des'acclimater aux conditions de cetterégion. Belmadi tentera d'apporter les correctifsqui s'imposent avant la compétition Le coach espère mettreà profit le second match amical face au Mali pour dégager une équipe typesolide et choisir du coup son schématactique.Le prochain match amical contre leMali aura lieu sans la présence dupublic ni la presse. L'entraîneurBelmadi a exigé le huis clos pour éviterdes fuites, préparer ses plans etaffûter ses armes en v e de la première sortie face au Kenya




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)