Algérie - Revue de Presse


Belkhadem à propos des législatives du 17 mai prochain



« Il faut lutter contre la corruption politique » Echaudé par l?expérience des sénatoriales de décembre 2006, quand certains de ses élus avaient opté pour des candidats d?autres partis, le FLN veut éviter ce scénario lors des législatives du 17 mai prochain. C?est du moins ce qui ressort des déclarations du secrétaire général du parti, Abdelaziz Belkhadem, devant les superviseurs chargés de contrôler l?opération de préparation des listes de candidats du FLN à cette élection. « Il faut poursuivre notre lutte contre la corruption politique et la vente des voix », a-t-il déclaré à l?adresse des superviseurs, dont les ministres du parti, réunis, hier à Alger. Abdelaziz Belkhadem, qui avait qualifié la vente par ses élus de leur voix au profit des formations politiques rivales lors des sénatoriales « de corruption politique », semble vouloir mettre fin à cette pratique au sein du FLN. Des instructions sont ainsi données à tous les responsables pour faire barrage devant de telles pratiques. De plus, les candidats FLN à cette échéance, selon lui, sont tenus de s?engager à défendre le programme du parti, à accepter leur classement dans les listes de candidature et à ne pas se retirer de ces listes. Le premier responsable de l?ex-parti unique a instruit également lesdits superviseurs de veiller à ce que l?élaboration des listes se fasse dans la transparence. Dans ce sens, l?orateur a affirmé que le FLN n?acceptera de présenter que des militants assidus. « Les opportunistes et les militants occasionnels n?auront aucune chance d?être intégrés dans des listes FLN. Ne seront candidats sous le sigle du parti que les vrais militants », a-t-il lancé. Selon Abdelaziz Belkhadem, les assemblées générales pour la confection des listes électorales auront lieu dès ce week-end au niveau de toutes les kasmas du parti. Les rapports de ces assemblées seront transmis, a-t-il indiqué, samedi prochain au niveau des mouhafadhas où seront étudiés tous les dossiers des candidats avant d?être transférés à la direction centrale. C?est l?instance exécutive du parti qui se chargera, a-t-il ajouté, de peaufiner les listes finales. Une opération qui n?interviendra pas avant le 29 du mois en cours.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)