Algérie - Revue de Presse


Béjaïa : Une association scientifique dans la rue



L?association Sirius activant dans le domaine de l?astronomie s?est vu sommée de libérer le local dont elle dispose jusque-là à la Maison de la culture de Béjaïa. Destinataires une première fois (le 8 janvier) d?un avis de transfert de local dans l?enceinte même de l?établissement, les animateurs de Sirius se disent surpris, alors « qu?ils attendaient la mise en application de cette décision qu?ils ne contestent pas », de recevoir trois semaines plus tard une mise en demeure de libérer les lieux sous huitaine. M. Rabahi, le président de l?association, qui rapporte que son matériel a été « dégagé » dudit local, parle ainsi d?une centaine d?adhérents auxquels sont dispensés bénévolement des cours d?astronomie qui sont sanctionnés. Les répercussions, étaye-t-il, sont les annulations de « l?observation de l?éclipse du 3 mars, la représentation de la wilaya de Béjaïa au Salon arabe d?astronomie et des techniques spatiales de Ghardaïa prévu cette fin du mois, des expositions et conférences dans des instituts et écoles et la suspension du programme astronomie pour tous entamé en janvier ». De son côté, la direction de la Maison de la culture se défend de vouloir carrément jeter dehors l?association Sirius. Pour Mme Aït El Hadj, la directrice nouvellement installée, « l?ambitieux projet de relance de l?animation culturelle dans l?établissement se traduit par la programmation d?une quarantaine d?ateliers et les demandes d?associations affluent en ce sens ». La direction ne voit donc qu?une solution pour l?optimisation de l?utilisation de son infrastructure qui ne dispose pas d?assez de locaux, c?est de mettre en place « une occupation par tranches horaires ». Autrement dit, il ne peut y avoir, fait-elle comprendre, « des affectations exclusives ». Sirius qui « ne fait pas une fixation » sur le local évacué n?en a pas moins saisi par courrier la wilaya et l?APC pour qu?une solution soit trouvée dans des jours espérés proches, car sans domiciliation « c?est toute l?activité qui risque de prendre fin ». Et pour donner un aperçu sur l?importance de cette dernière, les animateurs s?en réfèrent à une participation à des meetings scientifiques d?envergure (Tabarka, Nice, Moscou).




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)