Oran - Revue de Presse


BCIA



L?affaire devant la cour d?Oran La chambre d?accusation près la cour d?Oran s?est penchée, hier, sur l?affaire dite de la BCIA, pour se prononcer sur le maintien en détention préventive des 37 personnes impliquées ou de leur faire bénéficier d?une libération provisoire. Le magistrat instructeur près le tribunal de Seddikia a placé sous contrôle judiciaire, une semaine auparavant, trois personnes parmi les 37 qui sont en détention préventive, après les avoir auditionnées dans le cadre de l?enquête judiciaire. Notons que les prévenus sont incarcérés depuis huit mois. En effet, selon des sources judiciaires, la première durée de quatre mois de détention préventive des prévenus a été renouvelée et a été, par conséquent, prolongée de quatre autres mois. C?est dans ce cadre que la chambre d?accusation devra se prononcer. A l?heure où nous mettons sous presse, la décision de la chambre d?accusation n?a toujours pas été rendue. Il importe de rappeler que la police française a arrêté à Paris, quelques mois auparavant, l?un des principaux accusés dans cette affaire, M. Kharroubi en l?occurrence, le fils, actuellement en fuite à l?étranger, avant de le remettre finalement en liberté. 




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)