Algérie - A la une


Barça : Tottenham veut chiper Alexis Sanchez



Barça : Tottenham veut chiper Alexis Sanchez
Messi n'est pas contre la venue de Neymar.
Tottenham cherche un attaquant pour le mercato d'hiver. Avec, certes, un Defoe performant et un Adebayor souvent remplaçant, André Villas-Boas est un peu juste dans le secteur, d'autant que le Togolais s'en ira en Afrique du Sud pour la CAN, au mois de janvier prochain. La cible de l'entraîneur des Spurs serait donc ni plus ni moins qu'Alexis Sanchez. Malgré le retour de David Villa et la forte concurrence sur les ailes du Barça, les Catalans n'ont pas l'intention de se débarrasser de leur Chilien acheté à prix d'or. A moins que la venue attendue de Neymar à Barcelone ne s'accélère. La pépite brésilienne a plusieurs fois assuré qu'elle resterait à Santos jusqu'au Mondial 2014 à domicile. Mais son club s'enlise en milieu de tableau et le joueur a montré des premiers signes d'agacement, déclarant qu'il ne pouvait pas tout faire tout seul. Des éléments qui laissent penser à un départ de Neymar vers Barcelone dès la fin du championnat brésilien, cet hiver. Dans ce cas-là, le Barca aurait besoin de vendre et pourrait céder Alexis Sanchez à Tottenham.
Messi n'est pas contre la venue de Neymar
L'Argentin Lionel Messi a tenu à apporter son point de vue sur une éventuelle association sur le front de l'attaque du FC Barcelone avec le prodige brésilien, Neymar, dans les colonnes du quotidien ibérique Sport. "Les grands joueurs peuvent tous jouer ensemble. Plus nous sommes nombreux, meilleur c'est", a assuré le triple Ballon d'Or quant à cette éventualité. Pour autant, de son côté, l'avant-centre de la Seleção ne semble toujours pas encore vraiment décidé à rallier le Vieux Continent : "Je suis heureux ici au Brésil, je suis heureux à Santos. Je rêve de jouer en Europe, mais ce n'est pas encore le bon moment", a expliqué l'international auriverde à l'agence Reuters. Irréprochable sur le terrain, l'attaquant du FC Barcelone Lionel Messi (25 ans, 9 matchs et 13 buts en Liga cette saison) a parfois été accusé à voix basse d'imposer ses règles au vestiaire catalan. Une réputation que l'international argentin a balayée dans une interview accordée aux quotidiens Sport et El Mundo Deportivo."Moi, un petit dictateur ' Peu importe ce qu'on dit, mes coéquipiers savent qui je suis et qui je ne suis pas." A tenu à se défendre le génie argentin.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)