Bande dessinée et littérature jeunesse à l’honneur à Shawinigan


Bande dessinée et littérature jeunesse à l’honneur à Shawinigan
Photo : Des dessinateurs de bande dessinée se sont affrontés cette année encore lors de l'Impro BD.
OLIVIER CROTEAU

SHAWINIGAN — C’est au son du rire des enfants que s’est animé le Centre des arts de Shawinigan, samedi, alors que plusieurs activités avaient lieu dans le cadre des Univers Givrés. Organisé pour une cinquième année par Culture Shawinigan, l’événement vise à alimenter le goût pour la lecture chez les plus jeunes, en les mettant en contact avec des auteurs et dessinateurs de bandes dessinées et de livres jeunesse. Les tout petits ont pu jouer et expérimenter avec les livres, tandis que les plus grands ont eu la chance de rencontrer ces créateurs, les voir à l’oeuvre et recevoir des conseils.
Le plaisir de ces rencontres est d’ailleurs réciproque, selon l’auteure et porte-parole de l’événement, Rose-Line Brasset.
«C’est le moment de l’année où on rencontre les gens pour qui on travaille, explique-t-elle. Tout notre travail trouve son apogée lorsqu’on rencontre enfin nos lecteurs. Ce sont des rencontres inoubliables, des moments forts autant du côté des enfants et des parents que des créateurs.»

Ces rencontres se sont déroulées à la fois de la manière classique, au kiosque de chaque auteur, comme dans un salon du livre classique, mais également sous la forme d’animations d’une demi-heure chacune, laissées à la discrétion de chaque créateur.

«Les auteurs viennent tour à tour, pour raconter une histoire ou donner des conseils aux jeunes qui aiment dessiner, par exemple, illustre Dominique LeBlanc, coordonnatrice à la médiation culturelle à Culture Shawinigan. On l’a déjà fait dans le passé, mais c’est la première fois qu’on en a autant.»

Des bédéistes en herbe de la région ont eux aussi eu leur moment de gloire, samedi. Une centaine de personnes est venue assister au lancement d’un recueil de bandes dessinées produites par des jeunes lors d’un concours réalisé par Culture Shawinigan. À l’issue de ce concours, 48 bandes dessinées ont été retenues pour faire partie de ce recueil, qui sera distribué dans les écoles de la région.

La bien-aimée Impro BD était de retour cette année, mettant en compétition des dessinateurs qui doivent improviser des dessins en très peu de temps sur des sujets pigés au hasard et avec des handicaps imposés, comme dessiner avec leur main non directrice, les yeux fermés, etc. Plusieurs spectacles étaient également au menu, de même qu’une conférence donnée par Mme Brasset. En plus de cette dernière, qui signe la série de livres jeunesse Juliette, les auteurs et dessinateurs Freg et Makina (La bande à Smikee), Carine Paquin (Bloc Boys), Ian Fortin (Boni), Julien Paré-Sorel (Aventurosaure), Francis Desharnais (La petite Russie), Claude DesRosiers et Félix Laflamme (Les MégaVentures de Maddox), Frédéric Antoine et Yohann Morin (Biodôme), ainsi que Marc Bruneau et François St-Martin (Dans la tête de François) étaient présents. La souris Géronimo Stilton sera également au Centre des arts dimanche, de 14 h à 15 h 30, pour une séance de signatures.


Pour la première fois, les Univers Givrés se sont installés au Centre des arts de Shawinigan, alors que l’événement se déroulait auparavant au centre-ville de Shawinigan. En plus de simplifier la tâche de Culture Shawinigan pour l’organisation de l’événement, ce déménagement simplifie également la question du stationnement pour les parents. Il permet également une plus grande offre de salles pour les spectacles et conférences.

Ce choix a aussi permis de donner une plus grande place aux tout petits, invités à découvrir l’univers de la lecture avec des livres géants, plus simples à manipuler tout en étant assis ou debout. Les bambins peuvent également faire du bricolage et du coloriage, tout en prenant des pauses pour jouer et trotter dans un environnement sécuritaire.

«L’idée, c’est que les tout petits aient le souvenir d’avoir eu du plaisir avec les livres, résume Mme LeBlanc. C’est pour ça aussi qu’on a décidé d’ajouter les livres jeunesse à notre programmation, parce que les bandes dessinées, c’est plus difficile à lire pour les plus jeunes. On a fait un party du livre pour eux aussi!»

Dimanche, l’Orchestre symphonique de jeunes Philippe-Filion présentera un spectacle de musiques de film, dont Harry Potter, Le Seigneur des anneaux et Indiana Jones. Entre chaque pièce musicale, la troupe de théâtre shawiniganaise Les Beaux Parlants interprètera un extrait des films dont la musique aura été jouée. Pour ajouter une autre dimension à cette prestation déjà bien particulière, le dessinateur Julien Paré-Sorel livrera une prestation de dessin en direct en réalité virtuelle, donc en trois dimensions. Une première pour le créateur de la bande dessinée Aventurosaure.

«J’ai déjà quelques dessins préparés d’avance et je vais me laisser inspirer par la musique pour finaliser chaque oeuvre en direct, explique M. Paré-Sorel. J’ai déjà travaillé avec les outils de dessin en réalité virtuelle et en 3D, mais ça va être très complexe parce que j’aurai très peu de temps et que je vais devoir travailler sur 360 degrés.»

Le dessinateur et scénariste est le directeur artistique de l’exposition en réalité virtuelle BD3D, créée par Culture Shawinigan, et qui s’est transportée au Festival international de la bande dessinée d’Alger, en Algérie, l’automne dernier.

Les Univers Givrés se poursuivent dimanche, au Centre des arts. Une installation interactive où le public peut faire bouger et chanter un choeur de géants est également à visiter, à la place du marché du centre-ville de Shawinigan. Pour la programmation complète, rendez-vous au www.cultureshawinigan.ca.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)