Algérie - Revue de Presse


Azzedine Aït Djoudi. Entraîneur de la JSK



« Assurer la qualification à Moanda » L?entraîneur de la JS Kabylie, Azzedine Aït Djoudi, semble serein et surtout confiant à la veille de la première manche du second tour de la ligue des champions face à Manga Sport.  Dans quelle condition physique se trouve votre équipe qui a certainement été éprouvée par le voyage ?  L?Afrique, on en connaît un petit bout. Il est certain que les conditions de voyage sur le continent ne sont pas celles qui vous permettent de bien préparer une équipe pour être à son meilleur niveau, mais il faudra faire avec. Pour revenir à votre question, je dirai que la coupure de Libreville nous a fait beaucoup de bien surtout que les conditions d?hébergement et de restauration sont de loin meilleures que celles auxquelles nous avons été soumis lors du premier tour à Bissau. La nuitée passée dans la capitale gabonaise a été très utile et a permis à l?équipe de bien récupérer des affres du voyage. Les joueurs ont bien récupéré de leur fatigue surtout que l?on a aussi profité de cette escale pour effectuer une séance de décrassage et un entraînement technico-tactique au stade principal de Libreville.  La rencontre se déroulera non pas à Franceville mais à Moanda distante de 60 km, pourquoi dès lors ne pas vous installer dans cette ville ?  Il semble que la ville de Moanda ne dispose pas d?infrastructures hôtelières aux normes requises par la CAF. Il est vrai que cela nous aurait permis d?éviter les 60 km de plus, mais j?estime que ce n?est pas cela qui nous affectera. Nous avons même eu à effectuer les 60 km par bus du fait qu?au lieu de voir l?avion qui nous ramenait de Libreville atterrir à Franceville, il l?a fait à Moanda sans qu?aucune explication ne soit fournie par les Gabonais.  Cela ne risque-t-il pas d?influer négativement sur vos joueurs ?  C?est un aspect que nous avons bien pris en compte si bien que nous avons décidé de nous passer de cette séance que nous avons remplacée par une autre hier matin à Franceville même, pour justement éviter cette fatigue supplémentaire. Nous ne rendrons à Moanda que pour disputer la rencontre  Et la pelouse alors, comment la jaugerez-vous ?  J?ai personnellement eu à la voir. Je la trouve assez bonne dans un petit stade d?une capacité n?excédant pas les 4 000 places. Disons qu?elle est acceptable. Ce n?est pas tant la pelouse qui m?inquiète.  Qu?est-ce qui vous inquiète alors ?  C?est surtout les conditions climatiques, du fait que la rencontre intervient au moment où il fait le plus chaud au Gabon mais aussi où le taux d?humidité est très élevé. Cette dernière m?inquiète beaucoup du fait que certains joueurs ont du mal à respirer mais les deux jours que nous venons de passer au Gabon nous ont quelque peu permis de mieux nous adapter. Je crains aussi la partialité de l?arbitre.  Avez-vous une idée sur l?adversaire ?  Un Algérien résidant au Gabon m?a fourni pas mal de tuyaux sur cette équipe qui reste la meilleure du pays avec une pléiade d?internationaux.



Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)